L'année fiscale démarre très mal pour Avenir Telecom

Le grossiste et distributeur spécialisé dans la téléphonie mobile a essuyé un cuisant revers au premier trimestre de son exercice 2011-2012. Entre Avril et juin derniers, le chiffre d'affaires d'Avenir Telecom ne s'est en effet établi qu'à 103 M€. Un montant qui traduit une chute de 20% des revenus de la société comparé à la même période de son exercice précédent durant laquelle ses facturations avaient déjà baissé de 14%. Avenir Télécom explique cette nouvelle déconvenue par le ralentissement marqué de la consommation durant le deuxième trimestre civile de cette année.

L'impact de la baisse de la demande a été particulièrement fort sur son activité distribution indirecte dont les revenus ont baissé de 31,2% à 47 M€. Avec une baisse de chiffre d'affaires de 7,1% à 55,8 M€, l'activité de distribution directe, menée à travers les magasins Internity, limite la casse.

Plus que 40% de l'activité réalisée en France

En France, le groupe a vu ses revenus s'amoindrir de 26,4% pour se situer à 39,9 M€ sur le trimestre. De fait, l'hexagone ne représente désormais plus que 38,6% de l'activité de l'entreprise contre 37,4% pour la péninsule ibérique où l'activité n'a reculé que de 1,4 % à 38,6 M€. Plus globalement, les revenus de la société ont baissé de 37,2% en Europe de l'Ouest et de 20,8% en Europe de l'Est.

Les investissements réalisés par Avenir Télécom pour s'implanter en Turquie, en Tunisie, en Egypte et dans les Balkans sont encore trop récents pour avoir pu impacter significativement son chiffre d'affaires.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité