L'opérateur Dstny dévoile son visage d'éditeur à ses partenaires

L'étape lyonnaise du Dstny Tour qui s'est déroulée à Lyon le 17 janvier. Crédit photo : F.A.

L'étape lyonnaise du Dstny Tour qui s'est déroulée à Lyon le 17 janvier. Crédit photo : F.A.

Dstny a récemment mené un tour de France visant à présenter sa plate-forme logiciel MBCaaS aux revendeurs de ses offres de Trunk SIP. L'étendue de cette dernière est vaste, allant de la commutation télécoms jusqu'à l'intégration de la téléphonie avec le CRM.

En 2019, lorsqu'il se forme sur la base du rachat des français IP Line et Alliantel par leur homologue belge Destiny, le groupe Dstny reste un opérateur télécom pur jus. Depuis, au moins une quinzaine d'autres acquisitions sont venues changer la face du groupe qui pèse aujourd'hui 230 M€ de chiffre d'affaires (55 M€ en France). Parmi elles, on compte celles des Suédois Telepo (communication unifiées) et Meridix Systems (analyse et production de rapports), des Belges Stuart (cloud automation), Escaux (intégration des mobiles) et Fabot (chatbot), et des Britanniques Tactful (IA conversationnelle) et Qunifi (intégration de Teams à la téléphonie d'entreprise). Elles ont permis à l'opérateur d'élargir son offre et sa maitrise technologique pour finalement ajouter à son métier d'opérateur celui d'éditeur d'une plate-forme de communication d'entreprise.

Pour assurer le succès de cette nouvelle offre baptisée Dstny MBCaaS (pour Mobile Business Communication as as Service),Dstny compte notamment sur le réseau de revendeurs qui commercialisent déjà ses offres d'opérateur en marque blanche. D'où l'organisation du Dstny Expérience Tour, un tour de France en 6 étapes (Aix-En-Provence, Lille, Lyon, Strasbourg, Bordeaux et Paris) qui s'est déroulé des 6 décembre au 31 janvier derniers. L'événement avait vocation à présenter les possibilités offertes par MBCaaS déjà commercialisables et celles qui viendront les compléter à compter du mois de mars. La dernière étape, qui se déroulait à Paris, a rassemblé pas moins de 80 participants.

Un PBX cloud maison qui gère aussi les mobiles

Parmi les premières fonctionnalités disponibles depuis la plate-forme cloud de Dstny figure un PBX logiciel maison. C'est le premier jamais proposé par l'opérateur qui s'appuyait jusqu'ici sur les PBX d'acteurs tiers pour se focaliser sur la fourniture du service Trunk SIP. En outre, le système de commutation de Dstny se distingue par le fait qu'il se comporte aussi comme un standard pour téléphone mobiles, en voyant la carte SIM comme un poste IP. « Du jamais vu sur le marché», selon Laurent Silvestri, le directeur des alliances stratégiques de Dstny. Vient ensuite l'intégration poussée avec Teams que propose la plate-forme Dstny MBCaaS. Elle permet aux collaborateurs d'une entreprise d'accéder la richesse fonctionnelle de la téléphonie existante depuis la solution de communication de Microsoft.

Le mois prochain, un service de sauvegarde des données de Microsoft 365 sera également accessible depuis la nouvelle plate-forme de Dstny. Au même moment sera présenté le services Analytics MS Teams qui collecte des données concernant l'usage de la plate-forme de Microsoft par les utilisateurs pour les présenter sous forme de rapports. D'autres fonctions doivent encore arriver, comme l'analyse à base d'IA des communications multicanal et des fonctionnalités d'analyse statistiques permettant de piloter la qualité des interactions de l'entreprise avec ses clients. L'intégration de la plate-forme MBCaaS avec les applications de CRM est également prévue au menu.

Faire évoluer le channel vers la vente à valeur

Pour que la mutation de Dstny soit complète, il faut aussi que son réseau de vente indirecte entame la sienne. Nombre des membres du channel de l'éditeur / opérateur sont des acteurs focalisés sur les télécoms au sens strict. La montée en compétence qui va leur être demandée ne porte pas sur des aspects technologiques mais sur leur capacité à vendre de la valeur, par opposition à la vente de commodités. « Nous allons accompagner nos partenaires pour leur permettre de vendre de la valeur », indique Laurent Silvestri. En outre, « nous sommes en train de mettre en place tout un dispositif de génération de leads qualifiés pour eux », ajoute-t-il. Que les partenaires se rassurent néanmoins. La vente des offres opérateur de Dstny reste centrale dans l'activité du groupe.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité