La baisse des ventes d'infrastructures cloud ralentit

Evolution des ventes mondiales des principaux fournisseurs d'infrastructures cloud entre les troisièmes trimestres 2018 et 2019. Source : IDC

Evolution des ventes mondiales des principaux fournisseurs d'infrastructures cloud entre les troisièmes trimestres 2018 et 2019. Source : IDC

Après avoir atteint 10,2% au second trimestre, le recul des ventes d'infrastructures pour le cloud a été limité à 1,8% lors des trois mois suivants. La persistance de la décroissance tient aux difficultés enregistrées sur le segment du cloud public.

Les ventes de serveurs, de systèmes de stockage, et de commutateurs Ethernet destinés aux cloud publics et privés n'ont pas renoué avec la croissance au troisième trimestre 2019. Entre juillet et septembre derniers, leurs livraisons ont généré 16,8 Md$ de chiffre d'affaires, soit 1,8% de moins qu'à la même période de l'année précédente. Néanmoins, il y a du mieux. Au cours du trimestre précédent, lors duquel ils chutaient pour la première fois, les revenus du secteur s'étaient en effet repliés de 10,2%.

Dans les deux cas, ces reculs s'expliquent par un effet de base défavorable, induit par les très bons résultats des second (+48,4%) et troisième trimestres (+47,2%) 2018. Les prochains chiffres qu'IDC publiera devraient montrer un retour de la croissance au quatrième 2019 et, finalement, des revenus stables pour l'ensemble de l'année.

3,2% de croissance dans le cloud privé

La baisse globale du marché entre juillet et septembre derniers tient à la faiblesse des achats d'équipements pour le cloud public. Les dépenses ont reculé de 3,7% à 11,9 Md$. IDC s'attend à ce qu'elles aient baissé de 3,3% à 44 Md$ pour l'ensemble de l'année. A l'inverse, les acquisitions trimestrielles d'équipements pour le cloud privé ont progressé. Elles ont précisément cru de 3,2% pour représenter 5 Md$. Sur 12 mois, leur hausse devrait se situer à 7,2% pour 21,4 Md$.

En termes de catégories de produits, IDC s'attend à ce que seuls les achats de commutateurs affichent une croissance annuelle. De leurs côté, les acquisitions de serveurs et de systèmes de stockage devraient avoir baissé respectivement de 3,1% et de 0,8% en 2019. Le segment des serveurs restera néanmoins le plus important des trois avec un chiffre d'affaires annuel de 34,1 Md$.

58,1% des achats d'infrastructures destinés au cloud en 2023

Bien qu'il n'ait pas brillé au troisième trimestre, le marché des infrastructures cloud se porte tout de même mieux que celui des infrastructures traditionnelles. Au troisième trimestre, le second a vu ses facturations se replier 7,7%. Elles devraient avoir reculé de 5,3% sur un an. IDC estime que d'ici 2023, 58,1% du marché global des infrastructures IT devraient provenir des ventes d'équipements destinés au cloud.  Pour établir cette prévision, le cabinet d'études se base sur le fait que le marché des infrastructures cloud devrait enregistrer 7% (+6% pour le cloud public ; +9,2% pour le cloud privé) de croissance annuelle moyenne jusqu'en 2023. Il pèsera alors 92 Md$. 66% de ce montant proviendra des dépenses des opérateurs de cloud public.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité