La baisse des ventes de smartphones poursuit son ralentissement

  Avec ses marques telles qu'Itel, Tecno et Infinix, le chinois Transsion a créé la surprise en enregistrant des ventes en hausse de 22 % dans le monde au deuxième trimestre 2023. (Crédit photo : Transsion)

Avec ses marques telles qu'Itel, Tecno et Infinix, le chinois Transsion a créé la surprise en enregistrant des ventes en hausse de 22 % dans le monde au deuxième trimestre 2023. (Crédit photo : Transsion)

Le recul des livraisons mondiales de smartphones est passé de -18 % à -10 % entre la fin 2022 et le deuxième trimestre 2023. Canalys anticipe désormais une baisse modeste des ventes sur l'ensemble de l'année.

Loin d'être encore satisfaisante, la situation du marché mondial des smartphones s'améliore. Pour le dire autrement, elle devient moins mauvaise, à mesure que la décroissance des ventes ralentit. Au deuxième trimestre 2023, les livraisons ont en effet atteint 258,2 millions d'unités, soit 10 % de moins qu'à la même période en 2022. Ces chiffres publiés par Canalys signent une amélioration par rapport aux reculs des volumes enregistrés lors des trois mois précédents (-13 %) et au quatrième trimestre 2022 (-18 %). Dans ce contexte, le cabinet d'études s'attend à ce que la baisse des ventes s'atténue encore dans le courant du deuxième semestre 2023 et que le recul des livraisons soit finalement modeste sur l'ensemble de l'année.



Evolution des ventes mondiales de smartphones entre les deuxièmes trimestres 2020 et 2023. (Crédit photo : D.R.)

Un niveau de stocks en baisse


« La baisse du marché mondial des smartphones s'est à nouveau réduite, aidée par une réduction des stocks à l'échelle de l'industrie et des signes de reprise de la demande sur certains marchés régionaux », a commenté Amber Liu, analyste chez Canalys. « L'augmentation des investissements des fournisseurs et la reprise de la demande des consommateurs sont des moteurs de croissance dans des régions telles que le Moyen-Orient et l'Asie du Sud-Est. D'autre part, le marché latino-américain a affiché une reprise régulière des expéditions, les fournisseurs s'engageant dans des canaux de distribution ouverts. Cela a mis la pression sur les principaux opérateurs télécoms confrontés à la pression dans le coeur de l'activité d'abonnement », a-t-elle ajouté.

Le trio de tête des fabricants à la peine

Parmi les trois principaux fabricants de smartphones, aucun n'est parvenu à faire mieux que le marché dans son ensemble. Au contraire, tous ont connu des niveaux de baisses de ventes supérieurs à la moyenne. Le numéro un mondial Samsung a ainsi vu ses livraisons décroître de 14 %, tout en conservant une part de marché inchangée de 21 %. Pour Apple, le recul des ventes s'est établi à 13 %, avec, là encore, une part de marché stable de 17 %. Quant à Xiaomi, il a perdu 16 % de ses volumes et 1 point de part de marché à 13 %. De son côté, le chinois Oppo a limité la casse avec des ventes en baisse de 8 % pour 10 % de part de marché. La surprise vient du chinois Transsion qui est parvenu à vendre 22 % de smartphones de plus au deuxième trimestre 2023 et à gagner 3 points de parts de marché à 9 %.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité