La Bretagne veut donner un coup de fouet à ses PME IT

Installé à Lannion (Côtes d'Armor), Anticipa fait partie de l'association 7 Technopoles qui accompagnent le développement de projets innovants. (Crédit photo: Repères de l'Ouest)

Installé à Lannion (Côtes d'Armor), Anticipa fait partie de l'association 7 Technopoles qui accompagnent le développement de projets innovants. (Crédit photo: Repères de l'Ouest)

En renouvelant l'appel à projets « expérimentation d'innovations numériques » le Conseil régional de Bretagne, avec le soutien de l'association 7 Technopoles se mobilisent autour d'une action commune : celle d'encourager le développement de solutions ou de services numériques appliquées aux filières spécifiques du territoire. Pour cela, des aides (financements, subventions) seront accordées aux PME numériques bretonnes lauréates de cet appel. Le but ? Permettre à ces dernières d'adapter un projet IT existant à un autre marché, ou  les accompagner vers une première mise sur le marché. Dans ce deuxième cas, les solutions retenues obtiendront une première référence client sur le marché visé. Ensuite, l'accélération de la mise sur le marché de l'offre sera réalisée en validant la démarche technique et commerciale de l'entreprise.

Le projet, d'une durée maximale de 24 mois, doit être mené par un consortium composé, a minima, d'une PME ou d'une start-up implantée en Bretagne (porteur du projet) et d'un « expérimentateur », c'est-à-dire une structure de toute nature (entreprise, association, collectivité...), installée ou non en Bretagne, qui aide à la mise en place d'un cahier des charges, test et évalue la solution. Les porteurs de projets pourront être associés aux programmes structurants régionaux animés par Bretagne Développement Innovation dans les différentes filières de sa stratégie économique, appelée la Glaz économie.  Parmi celles-ci, on trouve la cybersécurité, l'optronique de défense, l'agritech, les smart grids (énergie), les biotechnologies,  l'agroalimentaire durable, ou encore les transports et la mobilité.

Des subventions ou des prêts pour les lauréats

A noter que pour cette édition, les solutions et services s'inscrivant dans l'un des six engagements pris par la Région dans le cadre de la Breizh COP, plan d'actions pour une Bretagne plus sobre et durable à horizon 2040 seront particulièrement étudiés. De même, toutes les innovations contribuant à apporter des réponses (moyen ou long terme) dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19 et/ou à l'anticipation d'une telle crise sanitaire seront prises en considération. Les entreprises lauréates recevront un appui financier de la Région Bretagne sous forme de subventions  (50 000 € maximum pour 35% des dépenses) ou d'avances remboursables (50% des dépenses éligibles plafonnées à 150 000).

Une aide pourra exceptionnellement être accordée aux structures d'accompagnement (appelées expérimentateurs) dans une limite de 35% des dépenses éligibles et de 20 000 € par projet. Les dossiers de candidatures doivent être déposés à cette adresse avant le 28 juin prochain.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité