La croissance ralentit sur le marché de serveurs

Evolution des ventes mondiales de serveurs en volumes par fabricants entre les premiers trimestres 2018 et 2019.

Evolution des ventes mondiales de serveurs en volumes par fabricants entre les premiers trimestres 2018 et 2019.

Les ventes de serveurs n'ont enregistré qu'une hausse de 4% en valeur au premier trimestre 2019, tandis que les livraisons baissaient de 5,1%. Ce recul des volumes a été contrebalancé par la hausse du prix moyen des équipements.

Après avoir été forte pendant six trimestres consécutifs, la croissance en valeur du marché des serveurs a ralenti au premier trimestre 2019. D'après la dernière étude d'IDC, les ventes ont en effet généré 19,8 Md$ de chiffre d'affaires, soit 4% de moins qu'à la même période en 2018. Les livraisons, elles, ont chuté de 5,1% à un peu plus de 2,6 millions d'unités. « La demande des entreprises comme celle des opérateurs de cloud public auprès des ODM a été moins robuste que lors des trimestres précédents, explique Sebastian Lagana, analyste chez IDC. A cela s'ajoute un effet de base important puisque la hausse des facturations avait atteint 38,6% un an auparavant. »

Les serveurs haut de gamme à la peine

Des poches de forte croissance ont néanmoins persisté entre janvier et mars derniers. C'est le cas du segment des serveurs d'entrée de gamme dont le commerce a généré des revenus en progression de 4,2% à 16,7 M$. C'est aussi, et surtout, celui du segment des équipements de milieu de gamme qui ont permis aux fabricants d'engranger 2,1 Md$ de revenus (+30,2%). Finalement, seules les ventes de serveurs haut de gamme ont reculé. Elles ont généré 976 M$ de facturations, soit une chute de 24,7%. Si l'addition de ces montants montre un chiffre d'affaires en hausse pour l'ensemble du marché des serveurs, malgré une baisse des livraisons, c'est grâce à la hausse du prix moyen des matériels.

36,4% de croissance en valeur pour le chinois Inspur

Dell Techologies, qui a vu ses volumes reculer de 7%, a ainsi enregistré des revenus en hausse de 8,9% à 3,9 Md$. Jouissant d'une part de marché de 20,2% (+0,9 point), le texans et numéro un du secteur creuse l'écart avec HP qui a capté 17,8% des revenus globaux des ventes mondiales de serveurs. De son côté, Inspur a réalisé un bond, avec des revenus en hausse de 36,4% (+17% en volumes). Le fabricant chinois se positionne en numéro trois du serveur avec 6,2% de parts de marché. Il reste toutefois encore a portée de Lenovo (5,7% de parts de marché) et de Cisco (5,3%). Ce ne sera bientôt plus le cas si sa croissance insolente se poursuit.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité