La WPC 2015 placée sous le signe de l'innovation et de l'accompagnement partenaires

Satya Nadella, le CEO de Microsoft, sur scène lors de la WPC 2015. Crédit photo : D.R.

Satya Nadella, le CEO de Microsoft, sur scène lors de la WPC 2015. Crédit photo : D.R.

Microsoft a profité de la WPC pour présenter GigJam, Cortana Anlytics Suite et annoncer la mise à disposition de ses lunettes de réalité augmenté HoloLens pour les développeurs. En parallèle, l'éditeur a fait savoir que l'ensemble des services hébergés sur sa propre plate-forme cloud allaient être commercialisables par les revendeurs membres du programme CSP.

Le 16 juillet au soir s'est achevée la WPC 2015, la grand-messe partenaires de Microsoft qui se tenait depuis le 12 juillet aux Etats-Unis, à Orlando. Pour les milliers de ses revendeurs présents, l'éditeur avait concocté un programme montrant qu'il est à la fois soucieux de faire évoluer son existant et porté sur l'innovation. Pour bien illustrer ce dernier point, trois technologies ont été mises en avant. En premier lieu, Microsoft a dévoilé le projet GigJam, un outil collaboratif destiné à « casser les barrières entre les devices, les utilisateurs et les applications», explique Jérôme Tredant, le directeur des ventes et du marketing PME de Microsoft France. En surface, ce service en mode SaaS ressemble à un outil de partage d'écrans que les salariés des entreprises peuvent utiliser pour échanger des informations. Mais il va plus loin en permettant de placer dans un espace partagé des données en provenance de multiples applications (De Microsoft et d'autres) et de divers types de terminaux. Pour l'heure, Microsoft ne donne aucune date de disponibilité pour GigJam.

Le décisionnel à portée de voix

En revanche, l'éditeur a annoncé que Cortana Analytycs Suite, une autre nouveauté présentée lors de la WPC 2015, serait disponible d'ici cet automne. « Conçue pour démocratiser le big data », selon les termes de Satya Nadella, le CEO de Microsoft, elle permet d'effectuer des requêtes par la parole et en langage naturel. Outre l'assistant vocal Cortana, le package rassemble notamment Power BI pour l'organisation des données dans des formats visuellement compréhensibles, et Microsoft ML (Machine Learning) pour prévoir des événements futurs sur la base d'informations existantes.

La dernière présentation de nouvelle technologie, et certainement la plus futuriste, réalisée par Microsoft lors de la WPC 2015 a mis en vedette les HoloLEns. Ces lunettes de réalité augmentée sont conçues pour permettre de superposer des éléments virtuels sur des éléments bien réels. Les premières démonstrations de ce dispositif avaient été faites en mettant en avant le jeu vidéo Minecraft. Mais c'est en priorité aux entreprises que Microsoft veut les destiner, notamment pour les secteurs des hôpitaux, de la santé et du commerce. Aucune date n'est encore prévue pour la commercialisation du dispositif. D'ici la fin de l'année, il sera toutefois mis à la disposition des développeurs, dans le but de réunir un catalogue d'applications attachées aux HoloLens.

Une nouvelle version d'Office 365 très communicante

En attendant que toutes ces nouvelles technologies génèrent des profits pour Microsoft, ce dernier peut compter sur ses offres existantes. Des produits qu'il fait évoluer comme le montre la sortie annoncée d'Office 365 E5 avant la fin 2015. L'application Skype for Businesses qui y est intégrée est dotée d'une fonction baptisée Skype Meeting Broadcast. Elle permet d'ouvrir à jusqu'à 10 000 utilisateurs l'accès à n'importe qu'elle présentation depuis tout navigateur web et tout terminal. De fait, Office 365 E5 est une nouvelle référence Premium dont les tarifs seront certainement plus élevés que ceux des autres versions de la suite bureautique en mode SaaS de Microsoft. De quoi permettre aux partenaires de réaliser davantage de marge sur sa revente.

Lors de la WPC 2015, les revendeurs ont également appris que Microsoft allait faire évoluer son programme CSP (Cloud Solution Provider). A travers ce dispositif, l'éditeur permet à des partenaires autorisés de commercialiser des offres de sa plate-forme de services cloud, sans interférer dans leurs relations  commerciales avec les clients. Jusqu'ici, seuls Office 365, Windows Intune et Enterprise Mobility Suite leur étaient ouverts. Désormais, ils peuvent aussi revendre Azure et CRM Online. En France, Microsoft compte actuellement 15 partenaires membres du programme CSP. Il prévoit qu'ils soient entre 20 et 25 dans les prochaines semaines.

Les revendeurs de Surface Pro seront plus de 300 en France

La volonté de Microsoft d'élargir la diffusion de ses offres dans son réseau de distribution se traduit aussi par un changement de stratégie de ventes indirectes autour de sa tablette professionnelle, la Surface Pro. Jusqu'ici, sa distribution n'était ouverte qu'à quelques centaines de revendeurs dans le monde. Sous peu, elles va être élargie au point que le nombre des partenaires autorisés passera à plusieurs milliers. En France, ils seront rapidement plus de 300 contre 14 seulement aujourd'hui.

Vous pouvez visualiser en vidéo les différentes interventions des cadres de Microsoft et les présentations de nouvelles technologies faites lors de la WPC .

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité