Large évolution de la gouvernance de Ricoh France

Fabien Seveno succède à Franck Bellaïche à la direction des opérations ventes indirectes de Ricoh France. Crédit photo : D.R.

Fabien Seveno succède à Franck Bellaïche à la direction des opérations ventes indirectes de Ricoh France. Crédit photo : D.R.

Le fabricant de systèmes d'impression Ricoh a revu le haut de son organigramme dans l'Hexagone en procédant à quatre nominations à des poste de directions commerciales ou de directions de « lignes de business ».

La filiale française du japonais Ricoh vient d'officialiser une série de nominations stratégiques intervenues au cours du deuxième trimestre 2019. Parmi les collaborateurs concernés, ceux appelés à occuper des fonctions commerciales ou de gestion de « ligne de business » sont issus des rangs du fabricant de systèmes d'impression. C'est notamment le cas d'Isabelle Pierret qui a pris la direction de la ligne de business communications services pour « imposer Ricoh comme le numéro un de l'espace de travail collaboratif et connecté. » En parallèle, elle continue d'occuper le fauteuil de directrice marketing et communication de la société sur lequel elle siège depuis 2015.

De son côté, Jean-Mannuel Jenn prend les fonctions de directeur de la ligne de business CIP. A charge pour lui de confirmer la croissance de Ricoh France sur le marché de l'impression de production et de développer sa présence sur de nouveaux marché émergents comme l'impression textile, l'impression continue ou encore l'impression industrielle sur table à plat. Il assurera également le développement des services professionnels. Le périmètre qui lui est confié aujourd'hui semble somme toute assez similaire à celui qui était déjà le sien au sein de la société. Présent dans ses rangs depuis 2013, il avait pris la tête des division business process services et impression de production en 2016.

Des collaborateurs de très longue date aux directions commerciales

Vétéran de chez Ricoh France dont il est un des salariés depuis 26 ans, Stéphane Montaignac prend quant à lui le poste de directeur des opération commerciales grands comptes privés et publics. L'accompagnement de la transformation digitales de ces organisations et l'environnement de travail numérique seront au coeur de son discours et de sa stratégie. Comme Jean-Mannuel Jenn, Stéphane Montaignac reste sur un segment du marché qu'il connait déjà puisque l'entité commerciales dont il prend la tête est la réunion des directions des marché marchés publics et des marchés privés stratégiques qu'il a successivement occupées depuis 2008.

Autre collaborateur de longue date de Ricoh France (21 ans), Franck Bellaïche va piloter le développement de la société auprès des PME en tant que directeur des opérations commerciales SMB. Les équipes dont il a pris la charge ont été réorganisées avec les nominations de directeurs régionaux et une nouvelle découpe du territoire. Avant de prendre ses nouvelles fonctions, Franck Bellaïche a été le directeur des opérations commerciales ventes indirectes de Ricoh France.

Fabien Seveno prend la tête des ventes indirectes

Pour succéder à Franck Bellaïche, le fabricant a choisi Fabien Seveno qui affiche pour sa part 24 ans d'ancienne dans ses rangs. L'expérience qu'il a déjà acquise au niveau des ventes directes doit lui permettre de construire des synergies entre les équipes commerciales de Ricoh et celles de ses partenaires. L'homme a retrouvé les forces de vente du fabricant en avril dernier après les avoir quittées en 2017 pour prendre le poste de directeur délégué RH ventes et marketing de la société.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité