Le breton Cordon Electronics veut reprendre la dernière usine de Sony en France

Les usines Sony en France, c'est bientôt fini. La dernière, située à Ribeauvillé en Alsace, s'occupe de SAV et de sous-traitance.  Sony va la filialiser pour mieux la vendre. Hier, le groupe japonais a annoncé son projet lors d'un Comité central d'entreprise. C'est le breton Cordon Electronics, qui deviendrait actionnaire minoritaire dans un 1ertemps puis majoritaire en 2014. Sony restant client pendant quatre ans.

L'opération permettrait de trouver d'autres clients que Sony, l'usine manque en effet de volumes et subit des baisses de prix dans ses activités.

Cordon Electronics (fondé par Serge Cordon à Dinan en 1986) a réalisé 127 ME de CA en 2012, en croissance de 30%. C'est un spécialiste du SAV, implanté en France et à l'international qui compte 1 500 salariés.

Le site Sony de Ribeauvillé emploie 532 salariés, il en a compté trois fois plus. Sony avait fermé son site de Pontoux-sur-Adour dans les Landes il y a quatre ans.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité