Le cloud computing progresse fortement dans les PME


20% de réfractaires

A contrario, près de 20% des répondants n'ont pas prévu d'adopter de solutions cloud, mais ils en font peut être sans le savoir. Comme Mr Jourdain avec la prose. En effet sur les 20% de réfractaires, la moitié d'entre eux avouent finalement avoir recours à du cloud computing quand Markess leur présente une liste de 38 applications possibles ! On comprend l'application en cloud, sans bien saisir le concept global de cloud.

Le sujet laisse donc place à une part de flou. La place du canal indirect en fait partie. Quand on demande aux PME, quels services complémentaires elles demandent avec le cloud computing, le conseil arrive en tête avec  55% des suffrages, le support client suit à 54%, la paramétrage pour 43%, la formation à 39%, l'intégration à 33%. Même si support, intégration, formation, sont largement cités dans l'enquête et correspondent aux compétences traditionnelles des intégrateurs et VARs, le conseil arrive systématiquement en tête, c'est un terrain nouveau pour le canal indirect.

Arrivée de tiers de confiance

Autre élément d'incertitude, de nouveaux acteurs peuvent entrer en scène dans le channel, comme des tiers de confiance, explique Pascal Gremiaux, Président et Fondateur d'Eurecia, un éditeur pur player du SaaS et partenaire de l'étude.

Quant aux raisons du choix d'une solution SaaS, selon l'étude de Markess, les clients PME privilégient celles liées au business : accès en mobilité (45% des réponses), l'absence d'investissement logiciel (37%), la facilité d'accès aux appli (36%), la simplification des mises à jour (32%), les ressources informatiques internes limitées (31%). La meilleure gestion des risques sécuritaires obtenait 21% des réponses.

Les solutions métier sont à venir, c'est la nouvelle frontière du cloud computing, avec de multiples questions d'intégration. Là encore, la place de l'indirect reste à définir. De même, les acteurs actuels de l'indirect seront-ils contournés par de nouveaux venus ?

(*) Une étude particulièrement fouillée. Le sujet est souvent traité, mais le cabinet Markess a mis les moyens : une enquête en ligne entre les mois de juillet et de septembre dernier, 370 interviews de décideurs en PME, 121 interviews de prestataires.

 

 

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité