Le cloud hybride toujours plébiscité par les entreprises

23,5% des entreprises participant à l'étude de Nutanix n'exploitent pas encore d'infrastructure de cloud hybride. Ce taux devrait tomber à 3% d'ici deux ans. Illustration : D.R.

23,5% des entreprises participant à l'étude de Nutanix n'exploitent pas encore d'infrastructure de cloud hybride. Ce taux devrait tomber à 3% d'ici deux ans. Illustration : D.R.

85% des entreprises estiment que le cloud public est le modèle idéal pour conduire leurs opérations IT. La sécurité et la flexibilité qu'il offre constituent des facteurs favorisant son adoption qui devrait grandement progresser dans les années à venir.

L'hybridation reste le modèle préféré des entreprises interrogées sur l'environnement le plus indiqué pour déployer des applications dans le cloud. Telle est la principale conclusion de la seconde édition de l'étude Enterprise cloud Index réalisée par Vanson Bourne pour le compte de Nutanix auprès de 2600 entreprises dans le monde à la mi-2019. 85% des personnes sondées ont en effet indiqué que le cloud hybride est pour elles le modèle d'opération IT idéal, 49% allant même jusqu'à déclarer qu'il répond à tous leurs besoins en la matière. Un an plus tôt, la première opinion était partagée par 91% du panel. L'une des explications de ce recul de 6 points peut être que 69% des répondants estiment que leurs fournisseurs de technologies IT ne leur proposent pas encore d'outils de gestion des environnements hybrides suffisamment aboutis.

85% des entreprises déploieront un cloud hybride d'ici 5 ans

Néanmoins, donc, l'appétence pour le cloud hybride demeure forte. En pratique, cela a amené les trois quarts des entreprises interrogées à déplacer certaines applications jusqu'ici hébergées dans le cloud public vers leurs infrastructures on-premise. Cet intérêt transparait aussi clairement dans la hausse du nombre d'organisations prévoyant de se doter d'une infrastructure de cloud hybride. A l'heure actuelle, elles sont 13,1% à en bénéficier. 32,5% prévoient de faire de même dans les 12 à 24 mois et 51,7% dans les trois à cinq ans. A titre de comparaison, une proportion réduite à 23% des entreprise prévoit de déployer un environnement multi-cloud entre un et deux ans (10% sont déjà équipées) et un peu moins de 18% envisagent de s'équiper d'un cloud privé (34,4% sont déjà équipées) à la même échéance.

L'hybride jugé comme plus sûr et plus flexible

L'étude met en avant plusieurs facteurs justifiant le plébiscite du cloud hybride. Parmi eux figurent la protection des applications, 28% du panel jugeant que cet environnement est le plus sûr, bien plus que les cloud privés et les data center traditionnels. Intervient aussi la flexibilité que l'hybridation offre de façon dynamique aux équipes IT dans leur choix de l'infrastructure la plus indiquée pour faire tourner les applications. 61% des répondants déclarent d'ailleurs que la mobilité des applications entre les clouds public et différents types de cloud est essentielle.

Reste maintenant à savoir dans quelle mesure les déclarations faites par les participants au Nutanix Enterprise cloud Index seront suivies d'effets. Les participant à l'édition 2018 de l'étude indiquaient que le taux d'usage de leurs environnements hybrides et multi-cloud augmenterait de 8%. Il a finalement légèrement baissé. Dans le même temps, le recours aux data centers a même augmenté (+12,5%), alors que les sondés déclaraient un a plus tôt qu'il allait reculer de 20,5% dans les 12 mois suivants.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité