Le président d'IBM France rejoint le groupe CMA CGM

Nicolas Sekkaki a réalisé la majeure partie de sa carrière chez IBM avant de rejoindre CMA CGM en tant que directeur général adjoint IT, Digital & Transformation. (crédit : CMA CGM)

Nicolas Sekkaki a réalisé la majeure partie de sa carrière chez IBM avant de rejoindre CMA CGM en tant que directeur général adjoint IT, Digital & Transformation. (crédit : CMA CGM)

La compagnie française d'affrètement maritime CMA CGM annonce l'arrivée de Nicolas Sekkaki jusqu'alors président d'IBM France pour piloter sa stratégie de transformation digitale et technologique. Une femme arrive  à la tête d'IBM France : Béatrice Kosowski.

Arrivant dans un contexte très tendu dans le groupe CMA CGM, tout récemment victime d'un ransomware, Nicolas Sekkaki, jusqu'alors président d'IBM France depuis juillet 2015, passe de l'autre coté de la barrière en devenant directeur général adjoint IT, Digital & Transformation. Objectif : « accélérer le déploiement de son ambition digitale et technologique au service de ses clients, de ses métiers et de la transition énergétique de l'industrie », indique la société

Nicolas Sekkaki, qui répondra à Michel Foulon, vice-président senior Group IT et digital chez CMA CGM, connaît bien cette entreprise avec qui IBM avait signé un partenariat stratégique en 2017 visant à utiliser jusqu'en 2024 son cloud pour accélérer sa transformation digitale. Plusieurs anciens présidents d'IBM France ont déjà fait de même et sont partis piloter avec plus ou moins de succès... qui une partie de l'activité d'une SSII, qui l'entité informatique d'un bon client... Nicolas Sekkaki a débuté sa carrière chez IBM en 1991 en tant qu'ingénieur commercial puis a été nommé responsable grands systèmes en 1996, puis responsables des infrastructures France (en remplacement d'Eric Auvray) avant de devenir directeur des ventes EMEA en charge de la division mainframes, puis directeur général Global Technology Services d'IBM France en 2006. Parti chez SAP en 2010 en tant que directeur général France et Afrique du Sud, il revient contrit chez IBM en 2012 en tant que vice-président de l'activité Group System & Technology Europe avant d'atterrir à la tête de la filiale française en juillet 2015. Nicolas Sekkaki est diplômé de l'ISAE-Supaero.

Signalons enfin que c'est une femme qui remplace Nicolas Sekkaki à la tête d'IBM France : Béatrice Kosowski.



Après presque vingt-cinq ans chez IBM, Béatrice Kosowski devient responsable de toutes les opérations commerciales d'IBM France. Auparavant, Mmme Kosowski était managing director en charge de la SNCF, et elle a assuré plusieurs postes de direction à l'international au sein d'IBM Global Financing. Elle est diplômée de l'Essec.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité