Lenovo conserve un design Old School pour ses nouvelle stations de travail

Sobre et efficace, la ThinkPad P52s de Lenovo conserve le design traditionnel des produits issus du rachat de l'activité PC d'IBM. (Crédit Lenovo)

Sobre et efficace, la ThinkPad P52s de Lenovo conserve le design traditionnel des produits issus du rachat de l'activité PC d'IBM. (Crédit Lenovo)

Les station de travail ThinkPad P52s et ThinkStation P520/520cc de Lenovo intègrent les dernières puces Intel et Nvidia dans un châssis sobre et élégant. Mais le design très classique du IBM ThinkPad prévaut toujours.

Depuis le rachat de l'activité PC d'IBM en 2005, Lenovo n'est plus entièrement associée à l'esthétique datée de la gamme ThinkPad. Dans la gamme Yoga du constructeur, on trouve par exemple de très beaux modèles au design réussi tels que le Yoga Book. Mais la gamme d'ordinateurs portables professionnels affiche encore un look old school alors même que des conception innovants comme la charnière à 360 degrés et une fente discrète pour intégrer le stylet sont arrivés sur le ThinkPad P40 Yoga de l'année dernière.

La dernière station de travail mobile de Lenovo, la ThinkPad P52s, ne veut pas être autre chose qu'un PC nomade surpuissant, mais elle tente de se distinguer de tous les autres modèles qui encombrent les tablettes des trains à grande vitesse. Lenovo commercialise ici une station de travail animée par une puce quatre coeurs dans un chassis mince (19,95 x 365,8 x 252,8 mn) et léger (1,95 kg). Plusieurs processeurs Intel Core i5 et i7 de 8e génération sont proposés avec un maximum de 32 Go de RAM. La partie graphique repose sur un circuit Nvidia P500 et le stoclage est au choix un SSD PCIe NVMe d'une capacité d'un To ou à un disque dur de 2 To.



Modèle compacte de la gamme, la ThinkStation 520c peut accueillir une puce Intel Xeon-W et une carte Nvidia P5000. (crédit : Lenovo)

Lenovo a également lancé deux stations de travail fixes : les ThinkStation 520 et 520c. Les deux sont animées par les dernières puces Xeon-W d'Intel qui offrent à la fois des vitesses d'horloge élevées (jusqu'à 4,5 GHz) et un grand nombre de coeurs (jusqu'à 18). Le Xeon W-2155 semble être le plus attrayant pour la PAO, la vidéo et l'animation avec ses 10 coeurs et une vitesse d'horloge à 3,3 GHz (4,5 GHz en mode Turbo Boosted).

La ThinkStation 520 est la plus grande des deux, prenant en charge jusqu'à 256 Go de RAM DDR4 (à 2,666 GHz) et huit unités de stockage. Il est possible d'insérer deux cartes graphiques dans son chassis (et même deux Nvidia Quadro P6000 si besoin). Le « c » de la ThinkStation 520c est synonyme de compact. Il est 30% plus petit que sa grande soeur, mais peut encore accueillir jusqu'à 128 Go de RAM, six disques durs (ou SSD) et une carte graphique double hauteur (une P5000 seulement car il n'y a pas assez de puissance électrique pour une P6000). Les trois produits devraient être expédiés au début de l'année 2018.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité