Les infrastructures cloud ont généré 66,8 Md$ en 2019

Malgré le Covid-19, IDC prévoit pour 2020 une hausse de 3,6% des dépenses en infrastructures cloud qui devraient se hisser à 69,2 milliards de dollars. (crédit : D.R.)

Malgré le Covid-19, IDC prévoit pour 2020 une hausse de 3,6% des dépenses en infrastructures cloud qui devraient se hisser à 69,2 milliards de dollars. (crédit : D.R.)

D'après le cabinet IDC, les dépenses en solutions d'infrastructures cloud ont atteint au dernier trimestre 2019 à 19,4 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année, les revenus ont totalisé 66,8 milliards de dollars, en petite progression de 2,1%.

Comment se sont portées les dépenses en matière d'infrastructures cloud (serveurs, stockage d'entreprise et commutateurs Ethernet) en 2019 ? Plutôt bien au regard des derniers chiffres publiés par IDC qui fait état d'une progression de 12,4% des dépenses dans ce segment de marché sur le dernier trimestre de l'année écoulée, soir en valeur 19,4 milliards de dollars. Cette hausse n'est toutefois pas représentative des montants dépensés sur l'ensemble de l'année écoulée, ces derniers étant limités à une évolution de 2,1% pour un total de 66,8 milliards de dollars. « Parallèlement, le marché global des infrastructures IT a continué de se démener après sa solide performance en 2018, en hausse de 3,3% à 38,1 milliards de dollars au T4 2019 mais en baisse de 1,1% à 134,4 milliards de dollars pour l'année entière. L'infrastructure IT non cloud a baissé de 4,6% à 18,7 milliards de dollars pour le trimestre et a baissé de 4,1% à 67,7 milliards de dollars pour l'année », a par ailleurs précisé le cabinet d'analyse.

Concernant la hausse des dépenses en infrastructures cloud, ce segment de marché a été tiré par un accroissement de la demande en cloud public, en progression de 14,5% sur un an à 13,3 milliards de dollars. Dans le même temps, les dépenses en cloud privé ont augmenté de 8,2%, pour se hisser à 6,1 milliards de dollars. Sur 2019, elles s'élèvent respectivement à 45,2 milliards de dollars (+0,1%) et 21,6 milliards de dollars (+6,6%). « Alors que les investissements dans l'infrastructure informatique cloud continuent d'augmenter, avec des fluctuations à la hausse et à la baisse dans les intervalles trimestriels, le secteur de l'infrastructure informatique approche le point où les dépenses en infrastructure informatique cloud dépassent constamment les dépenses en infrastructure informatique non cloud », prévient IDC.

Un sérieux impact à prévoir sur les dépenses d'infrastructures non cloud à cause du Covid-19

Au dernier trimestre 2019, Dell Technologies arrive en tête des acteurs sur le marché des infrastructures cloud, avec une part de marché de 14,5% (-1,8% sur un an) avec plus de 2,7 milliards de dollars de revenus. Juste derrière, on retrouve HPE avec un peu plus de 2,1 Md$ (+11,3%) ainsi que Cisco qui frôle les 1,1Md$ (-3,6%). En queue de peloton, Huawei et Lenovo avec une part de marché respectivement de 4,7% et 4,4% pour des revenus assez proches de 873 et 810 millions de dollars.

IDC prévoit pour 2020 une hausse de 3,6% des dépenses en infrastructures cloud qui devraient se hisser à 69,2 milliards de dollars, là où les dépenses en infrastructures non cloud sont attendues en recul de 9,2% à 61,4 Md$. « La pandémie de Covid-19 représente une grave menace pour l'économie mondiale. Avant l'épidémie, la croissance mondiale du PIB réel attendue devait être terne de 2,3% (aux taux de change du marché) en 2020. L'émergence de l'épidémie en Chine change la donne et la croissance attendue pour 2020 est désormais de -0,2%, la plus lente depuis la crise financière mondiale. L'effet négatif sur la croissance proviendra à la fois des canaux de demande et d'approvisionnement », prévient IDC.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité