Les métiers de la robotique, la RPA et de l'IA vont se renforcer après la pandémie

Automatisation des tâches, hausse du télétravail et du nombre de freelances font partie des projections du cabinet Forrester d'ici à 2030. (Crédit : Andrelyra/Pixabay)

Automatisation des tâches, hausse du télétravail et du nombre de freelances font partie des projections du cabinet Forrester d'ici à 2030. (Crédit : Andrelyra/Pixabay)

Selon un rapport du cabinet Forrester, la crise sanitaire sera l'un des moteurs du passage à un marché du travail européen encore plus flexible et numérisé d'ici à 2030. Les tendances s'orientent entre autres vers un renforcement des métiers liés à la robotique, à l'IA et à la blockchain avec des évolutions majeures concernant l'organisation du travail et la protection sociale des freelances.

Quel sera l'impact de la pandémie liée au Covid-19 sur les métiers IT en Europe ? Comment évolueront les compétences pour faire face aux évolutions technologiques qui se sont accélérées avec le confinement ? Dans un rapport intitulé « The Future Of The European Job Market », Forrester a cherché à identifier à quoi ressemblera le marché de l'emploi d'ici à 2030 dans une douzaine de pays européens dont la France. Selon le cabinet, la manière dont les entreprises se préparent à cette transformation est au coeur de ce scénario, même s'il est peu probable que la crise du Covid-19 en elle-même modifie fondamentalement les habitudes de travail. Dans un billet de blog, Dan Bieler, analyste principal chez Forrester estime ainsi que le contexte actuel accélérera de nombreuses tendances qui persistent depuis un certain temps (comme le télétravail, la rapidité de la prise de décision ou l'automatisation des tâches) et rendra les technologies actuelles encore plus pertinentes. Les jumeaux numériques et les robots joueront un rôle majeur dans la fabrication, tandis que l'IA et la blockchain seront au coeur des services financiers alors que la 5G servira le secteur des médias.

5 millions de télétravailleurs dans l'IT en 2019

L'automatisation devrait même ouvrir des possibilités innovantes pour les emplois, pointe le rapport. Selon ses estimations, l'automatisation touchera entre 15% à 50 % des emplois entraînant une évolution du type de postes disponibles. Dans le même temps, Les employés peu qualifiés ne disparaîtront pas pour autant. L'augmentation du nombre de télétravailleurs dans le secteur IT fait également partie des projections émises par le cabinet. Forrester indique en effet qu'environ 5 millions de ces nomades numériques existaient dans le monde à la fin de 2019. Dans un marché du travail post-Covid-19, les Millennials seront de plus en plus attirés par ce mode de fonctionnement grâce aux diverses solutions de vidéoconférence et ce dans toute l'Europe. Enfin, les freelances de tous secteurs, y compris dans l'IT,  devraient bénéficier d'une protection sociale accrue : Le nombre de professionnels à temps partiel et indépendants augmente en Europe, passant de 7,7 millions en 2008 à 9,6 millions en 2015.

Une période clé sur fond de plans de relance

Pour créer un marché de l'emploi dynamique, les gouvernements européens doivent trouver le juste équilibre entre la protection sociale pour chaque emploi et la liberté des individus. « 2020 est un moment charnière pour l'Europe, avec une plus grande incertitude économique, un changement technologique rapide et une pandémie perturbant les environnements de travail existants », analyse Dan Bieler. Selon lui, c'est en ce sens que la pandémie transformera le marché de l'emploi au niveau européen. « S'ils sont investis intelligemment, les plans de relance Covid-19 pourraient aider l'Europe à retrouver une certaine position concurrentielle », juge l'analyste de Forrester. « Le marché du travail européen deviendra encore plus dynamique, avec certes des suppressions d'emplois dues aux évolutions technologiques mais des pénuries de compétences conduiront à des marchés du travail en plein essor et à des friches d'emplois dans ce secteur », conclut-il.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité