Les nouvelles ambitions du salon Synergie-NTIC

Le paysage marseillais des salons informatiques est en pleine mutation : l'événement dédié aux logiciels libres sera cette année associé à la convention MedInSoft et les nouveaux partenaires devraient être rejoints l'an prochain par Top Tech, le salon organisé par le réseau Echangeur pour la région Marseille-Provence. Explications.

A Marseille, on ne veut plus parler du mariage de « la carpe et du lapin ». En clair, les créateurs de logiciels « libres » et les éditeurs de logiciels « propriétaires » feront cette année cause et salon communs, les 22 et 23 octobre 2008. Dans les faits, il s'agit avant tout d'un mariage de raison : « la réunion des événements garantit une nouvelle ampleur et des prix accessibles pour tous les éditeurs », explique Anne-Ingrid de Miras, Responsable de Libertis, association qui regroupe les sociétés de services en logiciels libres. De fait, tous les exposants seront placés sur un pied d'égalité : 6 m2, une table et quatre chaises. « Le but est que chaque exposant ait au moins 5 rendez-vous avec des prospects qui ont des projets. Pour arriver à ce résultat, nous avons travaillé avec une agence qui détecte les projets informatiques dans les entreprises qui ont plus de 20 salariés ou qui réalisent un chiffre d'affaires supérieur à 200 000 euros », précise Anne-Ingrid de Miras. Dans sa nouvelle configuration, l'événement devrait accueillir 1 500 visiteurs pour une cinquantaine d'exposants. Pour rappel, le salon marseillais du logiciel libre avait réunit en 2007 600 visiteurs pour 25 exposants environ. Si cette nouvelle formule tient ses promesses, les organisateurs souhaiteront à coup sûr passer la vitesse supérieure, notamment en s'associant avec le salon Top Tech, porté par l'Echangeur de Marseille-Provence et, de fait, par les Chambres de Commerce et d'Industrie de la Région. Si une telle alliance voit le jour, elle donnerait naissance au premier salon informatique du sud-est.
>>Toutes les actualités de la rubrique Régions<<

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité