Les opérateurs cloud et les telcos vont continuer de porter le marché mondial des infrastructures

Les investissements des fournisseurs de services hébergés pour équiper leur data centers devraient croître de 6% en moyenne jusqu'en 2022, selon IDC. (Crédit photo : D.R.)

Les investissements des fournisseurs de services hébergés pour équiper leur data centers devraient croître de 6% en moyenne jusqu'en 2022, selon IDC. (Crédit photo : D.R.)

Les achats de serveurs, de solutions de stockage et d'équipements réseaux des fournisseurs de services cloud et de services télécoms devraient représenter 426 Md$ dans le monde en 2022.

La consommation des fournisseurs de services cloud, d'hébergement et de télécoms en biens et prestations technologiques a constitué l'an dernier le principal moteur de la croissance du marché mondial des TICS. Selon IDC, ils ont été à l'origine de 44% des ventes en valeur des fournisseurs de serveurs, de solutions de stockage et d'équipements et logiciels réseaux. D'ici à 2022, le dynamisme de leurs dépenses va faiblir un peu. Il restera néanmoins suffisamment fort pour leur permettre de faire croître encore leur part dans le chiffre d'affaires des éditeurs et fabricants de produits d'infrastructures.

Les telcos restent de loin les plus gros consommateurs

Au cours des quatre prochains exercices, les investissements des fournisseurs de services devraient progresser de 6% par an en moyenne et représenter 426 Md$ en 2022. A cette date, les opérateurs de services de communication devraient toujours être les plus dépensiers. Toutefois, les achats des fournisseurs de services cloud et numériques devraient atteindre 105 Md$ et connaître ainsi la plus forte hausse (+9% par an en moyenne). Quant aux investissements des fournisseurs de services d'hébergement et de colocation, ils sont attendus en croissance de 7% par an pour 67 Md$ en 2022.

Une situation bien différente en Europe de l'Ouest

Il existe de fortes disparités dans les montants des investissements des fournisseurs de serviçces cloud et numériques en fonction des régions du monde. Aux Etats-Unis, ils participent déjà à hauteur de 44% aux ventes en valeur des fabricants et éditeurs en produits d'infrastructures. En 2022, cette part devrait être passée à 47%, à la faveur d'une croissance annuelle moyenne de 8,5%. En Europe de l'Ouest, ils ne totalisent que 12% des achats de produits d'infrastructures. La situation ne devrait pas avoir changée d'ici 2022, malgré une hausse annuelle moyenne de leurs dépenses anticipée à +6%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité