Les tendances qui marqueront les services IT en 2022, selon TBR

Les fournisseurs qui parviendront à se trouver de nouvelles sources de revenus et qui se montreront plus patients face à des marges sous pression sont ceux qui réussiront le mieux après 2022, indique le cabinet d'analystes Technology Business Research. Illustration : D.R.

Les fournisseurs qui parviendront à se trouver de nouvelles sources de revenus et qui se montreront plus patients face à des marges sous pression sont ceux qui réussiront le mieux après 2022, indique le cabinet d'analystes Technology Business Research. Illustration : D.R.

Durabilité des pratiques d'embauche, changement climatique et technologies émergentes, telles sont les principales tendances qui marqueront les services IT l'an prochain.

Selon le cabinet d'analystes Technology Business Research (TBR), quatre tendances axées sur la durabilité devraient s'imposer l'année prochaine dans le secteur des services IT, avec des promesses de succès pour les entreprises qui s'adapteront rapidement. Selon le cabinet d'études, les entreprises chercheront en particulier à affiner leur approche de gestion des talents, s'engageront dans la décarbonation et adopteront plus généralement la technologie blockchain et les solutions 5G. Elitsa Bakalova, analyste principale chez TBR, a affirmé que ces tendances se focaliseront sur la durabilité, dans les pratiques d'embauche, le changement climatique et les technologies émergentes. « Même si l'adoption rapide de technologies émergentes et de solutions qui répondent aux problématiques de la pandémie se situent en tête des stratégies des fournisseurs de services IT pour assurer la réussite des clients, leurs priorités restent néanmoins axées sur les personnes, et plus particulièrement sur le recrutement, la formation et le déploiement des talents afin de résoudre les problèmes métiers liés à l'IT et les besoins en personnel IT des entreprises », a-t-elle déclaré.

Pas de modification importante des modèles d'affaires

« Les changements que nous prévoyons en 2022, notamment une concurrence accrue dans le recrutement des talents, de nouvelles opportunités autour de la décarbonation et l'adoption accélérée de technologies émergentes, ne modifieront pas de manière significative les modèles d'affaires des fournisseurs de services IT », a-t-elle ajouté. « La différenciation en termes d'offres, de capacités et de performances financières entre les fournisseurs se fera davantage par la réalisation que par la stratégie, du moins à court terme. Les fournisseurs qui parviendront à se trouver de nouvelles sources de revenus et qui se montreront plus patients face à des marges sous pression sont ceux qui réussiront le mieux après 2022, à condition qu'ils arrivent à relever les défis à court terme liés aux talents », a-t-elle ajouté.

Pour la première tendance, qui repose essentiellement sur des initiatives en matière de ressources humaines (RH), les fournisseurs de services IT vont s'employer au cours de l'année à venir à affiner leur approche de la gestion des talents, notamment par des programmes à même d'attirer, de retenir et de promouvoir les personnels. Selon Mme Bakalova, cette nécessité s'est imposée après la pandémie, pendant laquelle les entreprises ont dû soutenir des employés démunis face à l'isolement et épuisés professionnellement en raison du confinement résultant des contraintes sanitaires. Ces approches peuvent inclure, sans s'y limiter, des universités et des programmes de formation, ainsi que l'extension du recrutement au-delà d'une région géographique habituelle. Les fournisseurs de services IT vont également devoir lutter contre les concurrents et les grands hyperscalers du cloud, comme Amazon Web Services (AWS), Google et Microsoft, en proposant des offres d'emploi plus attractives. Mais, quoi qu'il en soit, les programmes de gestion des talents chez les fournisseurs de services IT ne devraient plus être prioritaire d'ici à 2023, pour se concentrer davantage sur l'amélioration des marges.

La décarbonation source de revenus pour les prestataires IT

Les stratégies de décarbonisation devraient également être à l'honneur, et dépasser le stade des vaines promesses. L'année 2022 devrait apporter de la clarté aux politiques de durabilité et offrir une « opportunité massive » aux fournisseurs de services IT. « Les fournisseurs de services IT vont aider leurs clients à évaluer, mesurer et rendre compte des efforts de décarbonisation, de manière transparente et sur la durée, en établissant des bilans utiles pour les investisseurs, les partenaires et les employés des clients », a déclaré Elitsa Bakalova. « Selon TBR, le développement durable, et plus particulièrement la décarbonation, représentera une nouvelle source de revenus importante pour les fournisseurs de services IT sous forme d'offres clairement définies dans ce domaine, de mesures spécifiques permettant de suivre les progrès accomplis et d'engagements de décarbonation propres, bien marqués et visibles, qu'ils pourront utiliser comme cas d'usage avec leurs clients », a-t-elle ajouté. L'année prochaine, également, les technologies émergentes, l'adoption de la blockchain et de la 5G devraient connaître une forte croissance avec un ciblage particulier sur les services financiers et les industries manufacturières. « Dans le secteur des services IT, nous pensons que les choses vont s'accélérer fin 2021 autour de la finance décentralisée (DeFi) et des monnaies numériques soutenues par les gouvernements en vue de stimuler les initiatives blockchain des fournisseurs de services IT », a encore déclaré Mme Bakalova.

« De plus, la lenteur du déploiement de la 5G, à la fois plus puissante et moins coûteuse, offre aux fournisseurs de services IT des opportunités dans le secteur de la fabrication en général et dans les environnements où l'IoT joue un rôle important, en particulier », a-t-elle ajouté. « Malgré les milliers de complications et d'obstacles, comme les réglementations dans le domaine du DeFi et l'interconnexion de l'IoT et de la 5G, TBR pense que ces deux technologies émergentes sont sur le point d'être adoptées à grande échelle, grâce à des cas d'usage qui intéresseront les banques, les détaillants et les fabricants, qui sont déjà des clients importants des plus grands fournisseurs de services IT. « Les partenariats entre les fournisseurs de services IT et les fournisseurs de technologies seront un levier essentiel pour accroître la valeur des solutions et élargir le portefeuille et la clientèle », a aussi déclaré Mme Bakalova.

Rythme de croissance record en vue pour les budgets IT

Selon Gartner, les budgets IT devraient croître à un rythme le plus rapide depuis 10 ans. D'après le cabinet d'études, les dépenses IT mondiales devrait atteindre les 4,5 billions de dollars en 2025. En effet, Gartner a prédit que tous les segments de dépenses IT - depuis les systèmes de datacenters jusqu'aux services de communication - devraient croître l'année prochaine, et la plus forte croissance (11,5 %) concernera les logiciels d'entreprise. Entre-temps, selon le cabinet d'analyse IDC, à moyen terme, 55 % de tous les investissements TIC des entreprises devraient être utilisés pour des projets de transformation numérique d'ici à 2024. Toujours selon IDC, les investissements directs en TIC des entreprises du monde entier devraient augmenter à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 16,5 % entre 2022 et 2024, contre 15,4 % entre 2021 et 2023.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité