Les ventes de PC Dell se sont envolées avec la pandémie

Les ventes de PC tire vers le haut les revenus des principaux fournisseurs, Dell en tête. (Crédit Dell)

Les ventes de PC tire vers le haut les revenus des principaux fournisseurs, Dell en tête. (Crédit Dell)

Par rapport à 2019, les revenus de l'activité PC de Dell ont augmenté de 22 %, pour atteindre 13,3 milliards de dollars au premier trimestre civil de l'année en cours.

Dell arrive en tête du peloton des fabricants OEM mondiaux ce premier trimestre civil de l'année 2021, son activité PC ayant fortement progressé dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Selon le cabinet d'analystes Technology Business Research (TBR), l'an dernier, les activités PC de Dell Technologies, Lenovo et HP ont été toutes tirées par une forte demande, atteignant des niveaux élevés tout au long du premier trimestre. Angela Lambert, analyste principale et responsable de l'engagement chez TBR, a déclaré que, par rapport au premier trimestre de 2019, les revenus relatifs à l'activité PC des fabricants OEM avaient augmenté « de manière significative ». L'activité PC de Dell a ainsi augmenté de 22 % pour atteindre 13,3 milliards de dollars, celle de Lenovo a augmenté de 39,3 % pour atteindre 12,4 milliards de dollars et celle de HP a augmenté de 19,1 % pour atteindre 10,6 milliards de dollars. Mais, si la pandémie a effectivement stimulé la demande de PC, Angela Lambert a fait remarquer que les pénuries d'approvisionnement en silicium avaient poussé les fabricants de puces à produire des composants plus haut de gamme, rendant les OEM moins compétitifs en matière de prix.

 

Augmentation des revenus de l'activité PC de Dell, Lenovo et HP au Q1 2021. (Crédit : Technology Business Research)

L'essor du marché des PC intervient alors que Dell a réalisé un chiffre d'affaires global de 24,5 milliards de dollars au premier trimestre, dépassant les chiffres de 2020 et de 2019 pour ces mêmes trimestres. Une tendance similaire a été observée chez Lenovo et HP, qui affichent respectivement des revenus à hauteur de 15,6 et 15,9 milliards de dollars ce trimestre. Par contre, Hewlett Packard Enterprise (HPE) a connu quelques difficultés, car, si son chiffre d'affaires a atteint 6,7 milliards de dollars ce premier trimestre 2021, soit plus que les 6 milliards de dollars du premier trimestre 2020, son CA a été inférieur aux 7,2 milliards de dollars réalisés au cours du premier trimestre 2019. Selon Mme Lambert, cette baisse coïncide avec le fait que HPE n'a actuellement pas d'activité en rapport avec le marché des PC. « Le fait que HPE soit le seul fournisseur parmi les quatre à ne pas avoir augmenté son chiffre d'affaires au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2019 et qu'il soit également le seul fournisseur sans activité PC montre que la croissance ne concerne pas le marché du hardware dans son ensemble », a-t-elle affirmé. Comparé au marché des PC, le chiffre d'affaires des datacenters n'a pas été aussi performant, Dell et HPE ayant déclaré respectivement des revenus de 7,9 et 5,6 milliards de dollars pour le premier trimestre de cette année, soit inférieurs aux niveaux du 1er trimestre 2019. « Il semble que la progression des revenus d'une année sur l'autre est à mettre au crédit de clients qui ont moins hésité à dépenser dans le contexte de la pandémie et qui ont réactivé des projets de datacenters laissés en plan, alors que les baisses par rapport au 1T 2019 correspondent à la tendance générale de consolidation des datacenters d'entreprise en faveur du cloud public », a encore fait remarquer Mme Lambert.

Dans le même temps, au 1er trimestre 2021, les revenus de l'activité datacenters de Lenovo ont atteint 1,6 milliard de dollars cette année, dépassant ainsi ceux du même trimestre de 2019. Selon Angela Lambert, ces bons résultats pourraient être imputables à l'activité des clients fournisseurs de services cloud de Lenovo, et profiterait d'une demande plus élevée d'infrastructure de datacenters par rapport à l'activité entreprise. Mme Lambert a également prédit que cette tendance générale de croissance du chiffre d'affaires se poursuivra pour les fournisseurs de matériel informatique, car ils croient à nouveau à l'augmentation de leurs dépenses en IT. « La rentabilité devrait également rester forte, les contraintes d'approvisionnement en puces entraînant une augmentation des prix et une focalisation sur la vente d'appareils haut de gamme », a-t-elle déclaré. « Le marché des datacenters devrait encore bénéficier de la demande non satisfaite, mais dans une certaine mesure, celui-ci sera contrebalancé par la tendance actuelle à l'adoption du cloud public et du SaaS, c'est pourquoi, en 2021, les plus fortes augmentations de revenus des OEM devraient provenir de leur activité PC », a-t-elle ajouté.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité