Les ventes de solutions RPA explosent

Le marché du RPA devrait voir ses revenus bondir de prés de 20% en 2022. (Crédit Photo : UiPath)

Le marché du RPA devrait voir ses revenus bondir de prés de 20% en 2022. (Crédit Photo : UiPath)

Selon Gartner, le marché de l'automatisation des tâches (RPA) a le vent en poupe avec une forte croissance prévue pour l'année 2022. L'Amérique du Nord reste le moteur dans l'adoption de cette technologie qui s'étoffe et se diversifie.

Trois lettres sont en train de se faire une place importante dans le secteur IT : RPA (Robotic Process Automation). Selon Gartner, ce marché de l'automatisation des processus est en forte croissance et l'année 2022 devrait confirmer cet engouement. Le cabinet prévoit ainsi un chiffre d'affaires mondial des logiciels de RPA de 2,9 milliards de dollars cette année, soit une hausse de 19,5 % par rapport à 2021. L'Amérique du Nord représentera la plus grande part des revenus avec 48,5 %, suivie de l'Europe de l'Ouest et du Japon avec respectivement 19 % et 10 %, précise Gartner.

« Les entreprises vont augmenter leurs dépenses en solutions logicielles RPA, car elles ont encore beaucoup de processus manuels répétitifs qu'elles peuvent automatiser pour libérer du temps de travail et laisser leurs employés se concentrer sur des tâches plus stratégiques », a déclaré Varsha Mehta, spécialiste senior des études de marché chez Gartner. La demande stimule également la concurrence entre éditeurs de solutions RPA. Ainsi, selon Mme Mehta, ils cherchent à proposer moins d'offres traditionnelles axées sur une seule technologie, et plus de suites d'outils plus avancées, incluant par exemple des plates-formes de développement d'applications low-code, de l'exploration des processus et des tâches, de la modélisation des décisions, de l'iPaaS (integration Platform as a service), de la reconnaissance d'image et des capacités de gestion des identités, en plus de leur offre RPA existante.

Un prélude à l'hyperautomatisation

Selon Mme Mehta, ce phénomène va pousser les fournisseurs à proposer plus de technologie d'hyperautomatisation. Telle que définie par Gartner, ce concept implique l'utilisation de plusieurs technologies pour identifier, vérifier et automatiser rapidement le plus de processus métiers et IT que possible. Cependant, toujours selon le cabinet d'analyse, même si le chiffre d'affaires du RPA va continuer à augmenter, la croissance de ce marché devrait ralentir. Le chiffre d'affaires des logiciels RPA a augmenté de 31 % par rapport à l'année précédente en 2021, ce qui est supérieur à la croissance prévue de 19,5 % cette année. « Cela s'explique par le fait que d'autres améliorations technologiques - par exemple, la modernisation de la stratégie d'intégration, le stockage cloud distribué et les dépenses consacrées aux applications nativement cloud - pour rendre l'architecture d'entreprise composable, prennent le pas sur les demandes d'automatisation ou d'efficacité des processus », a expliqué le cabinet d'études.

L'architecture composable traite les ressources IT comme des services que l'entreprise peut mettre à disposition en fonction des besoins des différentes applications et des utilisateurs. « La lenteur de la mise en oeuvre dans une ou plusieurs fonctions de l'entreprise ralentit le cycle du ROI et explique en partie la lenteur des dépenses en matière de RPA », a ajouté Varsha Mehta. Selon elle, l'une des raisons de la lenteur du déploiement, c'est que les projets RPA sont généralement axés sur un processus ou une initiative particulière, ce qui pose des problèmes d'évolutivité pour adapter les bots RPA aux besoins variables des entreprises ou des fonctions métiers.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité