Logiciels et services : le marché français attendu en croissance de 4,7% en 2021

Le marché français des logiciels et des services devrait quasiment retrouver ses volumes de 2019 dès cette année. Illustration : D.R.

Le marché français des logiciels et des services devrait quasiment retrouver ses volumes de 2019 dès cette année. Illustration : D.R.

La progression promise au marché français des logiciels et des services en 2021 devrait contrebalancer le recul qu'il a enregistré l'an dernier. Les offres délivrées dans le cloud seront le moteur principal du retour de la croissance.

Selon PAC, le marché français des logiciels et des services repart sur des bases à ce point solides qu'il devrait quasiment retrouver ses volumes de 2019 dès cette année. Le cabinet d'études fonde son avis sur un projection de croissance du secteur de 4,7% en 2021, après un recul de 5,1% en 2020. En outre, l'année en cours ne devrait être que le début d'une période faste pour les prestataires de services et les éditeurs. Jusqu'en 2025, leurs chiffres d'affaires cumulés devraient en effet connaître une hausse annuelle moyenne de 5,8%.

20% de croissance pour l'IaaS/PaaS public jusqu'en 2025

Le secteur va notamment profiter du dynamisme du segment du IaaS/PaaS public. Ce dernier va connaître une croissance d'environ 20% chaque année entre 2021 et 2025. Il confirme ainsi être une valeur sure puisqu'il a déjà connu une hausse de 28,8% à 2,2 Md€ l'an dernier. Un statut dont bénéficie aussi le segment du SaaS qui s'est apprécié de 18,5% en 2020, tandis que les ventes de logiciels on-premise reculaient de 9,5%. L'un dans l'autre, l'évolution des revenus de ces segments a permis au marché des logiciels & cloud platforms qu'ils composent de croître (+0,8%) malgré la crise l'année passée.

S'agissant du marché des services, PAC lui prédit une hausse annuelle moyenne de 4,1% jusqu'en 2025. L'an dernier, son chiffre d'affaires avait chuté de 7,9%. La progression qui l'attend désormais devrait lui permettre de retrouver son niveau de revenus de 2019 entre 2022 et 2023.

Des contrats d'outsourcing plus larges

PAC est convaincu qu'une nouvelle vague de massification et d'externalisation va avoir lieu au sein des grandes entreprises, avec l'apparition de contrat d'outsourcing plus globaux. Le but est de générer une baisse des budgets tout en conservant un fort volet de transformation. Les plateformes cloud offrent ces deux possibilités. Leur émergence continuera de faire de la sécurité un enjeu crucial pour les entreprises. Toutes les prestations de services autour de la donnée continueront aussi de bénéficier d'une forte croissance.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité