Marché de l'impression : pas de répit ni d'amélioration en vue en Europe de l'Ouest

Face aux changements d'habitudes d'impression des clients, IDC n'anticipe plus de retour de la croissance pour les livraisons d'imprimantes et de multifonctions en Europe de l'Ouest. Crédit photo : D.R.

Face aux changements d'habitudes d'impression des clients, IDC n'anticipe plus de retour de la croissance pour les livraisons d'imprimantes et de multifonctions en Europe de l'Ouest. Crédit photo : D.R.

Les ventes de systèmes d'impression ont baissé de plus de 6% à l'Ouest du vieux continent l'an dernier. Les difficultés touchent à la fois les segments du jet d'encre et du laser.

Chaque année qui passe voit la décroissance s'amplifier sur le marché de l'impression en Europe de l'Ouest. Selon IDC, les livraisons d'imprimantes et de multifonctions dans la région ont reculé de 6,3% en 2019 par rapport au 12 mois précédents. Elles s'étaient déjà repliées de 5,3% en 2018. L'an dernier, la dégradation de la situation a été particulièrement marquée au quatrième trimestre, lors duquel les ventes ont chuté de 8,2% à 5,09 millions d'unités. Les difficultés ont autant touché le marché de l'impression jet d'encre que celui du laser. Le cabinet d'études ne voit aucune raison pour que la situation s'améliore à l'avenir.

8,4% de recul pour le jet d'encre au T4

Les achats d'équipements jet d'encre ont précisément baissé de 8,4% au quatrième trimestre 2019, et de 6,5% à 12,6 millions d'unités sur l'ensemble de l'année. Ces reculs tiennent à une demande moins forte des particuliers, principaux acquéreurs de ce type de matériels. Néanmoins, ces périphériques connaissent également un certain succès dans les environnements de bureau. De leur côté, les livraisons de matériels laser se sont réduites de 7,7% sur une base trimestrielle, et de 5,8% à 5,8 millions d'unités sur 12 mois. Ce déclin, constaté sur les segments monochrome et couleur, tient avant tout à la baisse des ventes d'imprimantes monofonction.

« Les habitudes d'impression ont clairement changé, dans les foyers comme dans les entreprises. Nombre de fabricants de MFP et d'imprimantes cherchent maintenant à gagner des parts de marché en misant à la fois sur des innovations technologiques, des rachats et des sources de revenus situées hors du champ de leur coeur d'activité », explique Phil Sargeant, analyste chez IDC.

Le marché français limite les dégâts

Touchée, comme tous les autres marchés européens, par la crise globale que connaît le marché de l'impression, la France montre néanmoins une certaine résistance. Les ventes ne s'y sont repliées que de 1,1% au quatrième trimestre et de 2,5% sur l'ensemble de l'année passée. A noter que les MFP ont représenté 69% de tous les matériels laser commercialisés en 2019 dans l'Hexagone. La situation a été bien plus difficiles sur les marchés allemands, britanniques et italiens, où les ventes ont chuté respectivement 8,5%, 13,7% et 3,5% en 2019. Parmi les marchés les plus importants de la région, seule l'Espagne a finalement tiré son épingle du jeu avec des livraisons en progression annuelle de 2,5%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité