Marché des serveurs : les revenus sont restés stables au T1

A défaut de gagner plus d'argent, les fabricants de serveurs ont globalement vu leurs livraisons progresser de 14% grâce notamment à une demande toujours forte sur le segment des X86.

Le marché mondial des serveurs est resté stable au cours des trois premiers mois de l'année, à 12 Md$ selon le Gartner, mettant ainsi fin à plusieurs trimestres consécutifs de croissance. Si les ventes n'ont pas progressé en valeur, elles ont néanmoins crû en volume. A la faveur d'une demande toujours forte pour les serveurs x86, le nombre total d'unités écoulées sur la période a augmenté de 14 %, à 2 millions, par rapport au T1 2005. Sur le segment des machines Unix, la baisse touche toutefois les revenus et la quantité : avec un recul de 1 % en volume, les revenus ont reculé de 5 %. A l'inverse, les livraisons de serveurs Blade ont bondi de 46 %, IBM dominant le marché. Au palmarès des constructeurs en valeur, Big Blue conserve sa première place devant HP. IBM enregistre cependant un recul de ses revenus de 4 % sur un an en raison d'une diminution des livraisons de serveurs Unix et de mainframes, partiellement compensée par une progression de 11 % des revenus tirés des x86. A l'inverse, Sun affiche pour la première fois en presque deux ans une hausse de ses revenus grâce à une bonne tenue des ventes d'UltraSparc et de serveurs à base d'Opteron. Enfin, Dell recule de 2 %. En volume, HP, avec 538 000 unités écoulées sur la période, occupe le sommet du classement des constructeurs. Le fabricant a vu ses ventes progresser de 8 %, notamment grâce à un bond de 30 % des livraisons de serveurs Integrity. Dell occupe la deuxième place, avec 431 000 machines vendues, soit une hausse de 7 % sur un an. Enfin, IBM complète le podium : Big Blue affiche une hausse de ses ventes de 19 %, à 299 999 unités.

AMD vise 20 % du marché des serveurs

Selon Marty Seyer, vice-président d'AMD, le fabricant devrait atteindre son objectif de s'accaparer un cinquième du marché des serveurs à la fin 2006. Selon IDC, les ventes de serveurs à base de processeurs AMD ont franchi pour la première fois le cap du milliard de dollars au premier trimestre. L'institut fait de la plus faible dissipation calorifique un élément décisif dans le succès des serveurs à base de puces AMD auprès des responsables IT. Fort des bons résultats de son groupe, Marty Meyer estime qu'AMD sera le fabricant numéro un auprès des nouveaux clients à l'horizon 2009.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité