Mieux cataloguer les données et beaucoup plus encore avec Alation

Les clients d'Alation peuvent désormais personnaliser leur page d'accueil research avec leur charte graphique. (Crédit Alation)

Les clients d'Alation peuvent désormais personnaliser leur page d'accueil research avec leur charte graphique. (Crédit Alation)

La start-up Alation qui a démarré avec le catalogage des données s'est étendue ensuite à la gestion des données, avant de se développer aujourd'hui vers l'analyse comportementale des données en utilisant des algorithmes de machine learning.

L'analyse des données ne suffit plus aux entreprises, il leur est devenu nécessaire de les comprendre pour mieux les exploiter. Fort de ce constat, Alation propose la déclinaison 2020.3 de sa plateforme de gestion des données avec comme piliers les trois fonctionnalités suivantes : découverte des données structurées, mais également non-structurées, analyse et enfin interprétation des données grâce à des rapports pré-mâchés. L'interface utilisateur a en outre été revue afin de rendre la recherche plus intuitive, et l'arrivée d'une page d'accueil personnalisable permet aux entreprises de concevoir un portail avec leur charte graphique.

« Nous avons toujours pensé que l'astuce pour amener les gens à utiliser les données plus régulièrement consistait à réduire les obstacles pour y accéder » relève ainsi Satyen Sangani, CEO et cofondateur d'Alation. « La version 2020.3 nous aide à établir une culture des données dans toute notre entreprise », a expliqué Andreas Haehre, responsable de la gouvernance de l'information chez Vattenfall.« Grâce à son expérience de recherche semblable à celle de Google, nous encourageons désormais nos utilisateurs professionnels à rechercher et à cataloguer les données eux-mêmes.»



Andreas Hähre, responsable de la gouvernance de l'information du fournisseur d'énergie suédois Vattenfall, a fait part de son retour d'expérience durant la présentation de la dernière évolution d'Alation.

Et pour mieux accompagner les entreprises, la start-up a déployé une architecture cloud native reposant sur des containers censée apporter plus de flexibilité avec des déploiements en local ou dans le cloud public. Tous les services de la start-up vont d'ailleurs progressivement passer en mode containers afin de s'isoler du service de catalogage, qui reste à la base de la solution Alation.

Un partenariat clef avec Dataiku Cette plateforme containeurisée permet, en outre, de travailler avec une version améliorée du service Alation Analytics qui aide les entreprises à mieux exploiter leurs données en les passant à la moulinette décisionnelle. L'idée globale mise en avant par le CEO d'Alation est d'aider les entreprises à insuffler une culture des données dans toutes les strates métiers. Alation 2020.3 apporte également des améliorations aux capacités de lignage des données avec des API revues qui facilitent les intégrations, des connecteurs certifiés, notamment Amazon Athena, Looker, Microsoft Power BI, MongoDB Atlas, et une sandbox qui simplifie les mises à niveau et le co-développement avec Alation.

Signalons enfin, qu'Alation a annoncé un partenariat avec l'éditeur français Dataiku pour accompagner la mise en production des projets d'analyse de données basés sur l'apprentissage machine et leur déploiement à grande échelle. « Notre partenariat avec Alation permettra aux scientifiques des données d'exploiter davantage d'ensembles de données dans toute l'entreprise, soulignant davantage le travail que ces utilisateurs de données critiques accomplissent pour le reste de l'entreprise » explique dans communiqué de presse Florian Douetteau, CEO de Dataiku. La plateforme DSS du Français permet aux analystes de données, aux développeurs et aux data scientists de collaborer pour mettre en production des projets big data tirant profit de l'apprentissage machine.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité