Pas de clap de fin pour les smartphones Blackberry

Tous les sénateurs ne sont pas prêts à troquer leurs smartphones Blackberry pour des iPhone ou des modèles Android. (crédit : D.R.)

Tous les sénateurs ne sont pas prêts à troquer leurs smartphones Blackberry pour des iPhone ou des modèles Android. (crédit : D.R.)

Dans une note interne, le Sénat américain avait indiqué avoir été informé par les opérateurs télécoms américains de l'arrêt de la production de tous les terminaux Blackberry tournant sur le système d'exploitation BB10. La société canadienne a précisé que seul son modèle Classic était concerné par cet arrêt.

Client historique - et de poids - de Blackberry, le Sénat américain a peut être enterré un peu trop vite les smartphones du constructeur canadien. Dans un mémo interne publié fin juin, l'institution américaine indique en effet, citant une information en provenance de Verizon et d'AT&T, que la production de l'ensemble des terminaux Blackberry OS 10 (BB10) incluant les modèles Q10, Z10, Z30, Passport et Classic, a été arrêtée. Une information démentie quelques dizaines plus tard par Blackberry : « Après plusieurs années de succès sur le marché, nous avons informé les opérateurs américains que seule la fabrication de notre Blackberry Classic va cesser », a indiqué la société.

Le message interne du Sénat américain précise par ailleurs que le support des terminaux Blackberry continuera à être assuré en interne, le constructeur s'engageant à supporter tous les terminaux en circulation sur la période de garantie. « Une fois que nous aurons épuisé notre stock actuel interne, les nouveaux approvisionnements de terminaux seront limités, jusqu'à épuisement des stocks et pour des échanges de garantie uniquement », peut-on lire dans le mail interne. A la date du 29 juin, l'institution compte encore cependant quelques réserves, à savoir 320 Classic, 160 Z30, 45 Passport, 45 Z10 et 40 Q10.

Des facilités de migration vers Samsung S6 et iPhone SE En fin de message, le Sénat précise par ailleurs que certaines facilités sont proposées pour les collaborateurs souhaitant troquer leur Blackberry pour un autre terminal : « Verizon a accepté de suspendre les exigences de mise à niveau pour les utilisateurs migrant vers les terminaux Samsung S6 Android. En outre, l'iPhone SE 16 Go a été ajouté au catalogue sans les contraintes liées au programme d'assistance AppleCare. »

Depuis 2013, Blackberry traverse une passe difficile et a mis en marche une phase de mutation qui l'amène aujourd'hui à mettre petit à petit de côté son activité de fabrication de smartphones au profit des logiciels de sécurité. Cette année, le canadien compte toutefois lancer deux modèles Android milieu de gamme qui pourraient bien être les tous derniers de la société. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité