Pénurie de puces, edge et IoT, trois tendances qui marqueront l'IT en 2022

Selon Forrester, il est peu probable que la pénurie actuelle de semi-conducteurs soit résolue avant le milieu de l'année 2023. Illustration : D.R.

Selon Forrester, il est peu probable que la pénurie actuelle de semi-conducteurs soit résolue avant le milieu de l'année 2023. Illustration : D.R.

Selon Forrester Research, les professionnels de l'IT considèrent désormais que l'IoT et l'edge sont inextricablement liés et que les deux technologies seront utilisées pour aider les entreprises à se conformer aux réglementations du gouvernement américain.

Un nouveau rapport de Forrester Research associe clairement la croissance simultanée de l'IoT avec celle de l'edge, et estime qu'à l'avenir ces deux marchés seront fortement stimulés par les réglementations fédérales en faveur de la réduction des émissions de CO2. « Les avancées de l'IoT ont un impact incontestable sur l'edge computing », affirme ainsi l'auteur de ce rapport. « Ces deux domaines ne sont pas distincts l'un de l'autre et ils ont un impact conjoint sur les cas d'usage », a-t-il ajouté. Selon le rapport de Forrester intitulé « Predictions 2022 : Edge, IoT, And Networking » (« Prédictions 2022 : Edge, IoT et Réseau »), du fait de la demande de « services liés à la durabilité », l'IoT et l'edge seront prioritaires. Les cas d'usage dans la lutte contre le réchauffement climatique, notamment la surveillance des niveaux de CO2, de la pollution et de la qualité de l'air, seront de plus en plus recherchés, tout comme les systèmes IoT qui permettent aux entreprises de gérer plus efficacement leurs ressources (la consommation d'eau et d'électricité, notamment).

Selon Abhijit Sunil, principal auteur du rapport, il s'agit d'une tendance majeure, dans les grandes entreprises en particulier. « Parmi les entreprises du Fortune 200 que nous avons interrogées, 58 % d'entre elles ont recruté des responsables du développement durable en 2020 », a-t-il déclaré. « La plupart des autres entreprises ont même recruté un second responsable pour s'occuper spécifiquement de la durabilité », a-t-il ajouté. « Dans le monde de l'entreprise, il devient de plus en plus difficile de séparer l'IoT et l'edge de la stratégie de durabilité », a encore déclaré M. Sunil. Et malgré tous les discours sur le transfert de contrôle de l'IT vers le secteur d'activité qu'entraîne l'usage des technologies IoT et l'edge, les DSI sont encore les mieux placés pour prendre les mesures nécessaires. « Comment peut-on influencer la stratégie Green IT d'une entreprise sans comprendre ces technologies émergentes ? », s'est demandé Abhijit Sunil.

Pénurie de puces

Toujours selon Forrester, il est peu probable que la pénurie actuelle de semi-conducteurs soit résolue avant le milieu de l'année 2023, ce qui signifie que, pendant les mois à venir, les produits informatiques professionnels et grand public vont encore souffrir d'une instabilité des prix et de problèmes de disponibilité. « Cela pose un problème particulier au marché de l'IoT, car la majeure partie de l'offre de silicium sera consacrée à la production de CPU et de GPU haut de gamme », a estimé l'auteur du rapport. Les microcontrôleurs et les capteurs nécessaires à la production d'appareils IoT vont donc connaître encore plus de problèmes de chaîne d'approvisionnement. « Pour faire communiquer des systèmes entre eux, rôle exact de l'IoT, ces dispositifs intelligents ont besoin d'une puce avec des capacités de communications, de stockage ou de calcul. Ce qui signifie que selon le cas d'usage, la pénurie de puce aura des effets d'entraînement dans tous ces marchés », a-t-il encore déclaré.

5G ou satellite ?

De plus, le rapport prévoit que la domination de la 5G en tant qu'option préférée de connectivité de nouvelle génération, en particulier dans les zones rurales, pourrait être supplantée par les liaisons par satellite. Le déploiement long et coûteux de la 5G laisse la porte ouverte aux technologies WAN alternatives. Selon le rapport, un service Internet en orbite basse comme Starlink « est plus prometteur que la 5G » dans les zones rurales. De plus, les fournisseurs de réseaux câblés pourraient commencer à proposer l'Internet par satellite comme service de secours, même s'ils ne fournissent pas de connectivité sans fil.

Grosse attaque DDoS

Étant donné les faiblesses bien connues de l'IoT en matière de sécurité, Forrester prévoit qu'une attaque DDoS à grande échelle, alimentée par un botnet IoT, pourrait mettre hors service une infrastructure de communication importante. En ce qui concerne l'ampleur et le nombre toujours croissant des attaques de botnets IoT, comme l'attaque de 17 millions de requêtes par seconde de l'été dernier, ou celle de 22 millions de requêtes par seconde qui a suivi, le rapport indique qu'un botnet IoT atteindra les 30 millions de requêtes par seconde en 2022. Ce volume aura un impact économique certain, car il bloquera les communications critiques pendant une période significative. C'est pourquoi, Forrester invite les entreprises à revoir leurs modalités et leurs capacités de résistance aux attaques DDoS.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité