Rainbow, une alternative française à Zoom

Utilisé par des hôpitaux, des universités et des conseils régionaux pour collaborer, Rainbow est également mis à profit par le secteur aérien, l'hôtellerie, les groupes de distribution et d'agro-alimentaire, les services de distribution d'eau, etc. (Crédit : ALE)

Utilisé par des hôpitaux, des universités et des conseils régionaux pour collaborer, Rainbow est également mis à profit par le secteur aérien, l'hôtellerie, les groupes de distribution et d'agro-alimentaire, les services de distribution d'eau, etc. (Crédit : ALE)

Dans son offre de communication unifiée, Alcatel-Lucent Enterprise fournit avec Rainbow des outils de visioconférence et des bulles de collaboration qui s'adaptent aux entreprises de différents secteurs d'activité. Le service, déjà choisi par 30 000 clients dans le monde, est hébergé en France par OVH et déployé sur un maillage de 22 datacenters. Il en existe aussi une version mobile gratuite.

Un logiciel français de visioconférence, Rainbow, se distingue au milieu des solutions de collaboration dans le cloud, celles-ci s'étant révélées en l'espace de quelques jours indispensables aux entreprises pour maintenir l'activité et les échanges pendant la crise sanitaire. Ce service hébergé en France chez OVH apporte tous les outils attendus pour interagir et se réunir en ligne, vocalement, par messagerie instantanée ou en vidéoconférence avec partage d'écrans et de fichiers. Il centralise les flux de collaboration au sein d'environnements baptisés « bulles » dans lesquels on invite les participants. Chacun peut aussi constituer des chaînes de contenus auxquelles les autres s'abonneront.

Rainbow a été inventé chez Alcatel-Lucent Enterprise il y a 6 ans, au départ à la manière d'un intrapreneuriat. Le logiciel est aujourd'hui porté par une équipe de 200 personnes au sein de la division cloud et communications du fournisseur français, dont 120 sont engagées dans la R&D et sur les opérations. Développé entre Strasbourg, Brest, Sophia Antipolis et Paris, le service cloud est déployé dans le monde sur 22 datacenters auprès de 2 millions d'utilisateurs, chez 30 000 clients. Pour le faire évoluer, l'équipe qui le conçoit se focalise sur trois  valeurs importantes, décrit Moussa Zaghdoud, vice-président exécutif, responsable de l'activité cloud d'Alcatel-Lucent Enterprise (ALE). « La première est la simplicité, la deuxième est la notion de gestion du temps, chaque fonction étant conçue avec l'idée de faire gagner du temps à l'usager, et la troisième valeur, c'est le sentiment de sécurité », nous a détaillé celui qui est aussi à l'origine du produit. « Le sentiment de sécurité, ce n'est pas simplement une problématique technologique, et le Covid-19 nous montre bien que le fait de pouvoir rester à la maison avec une solution de communication participe à cela puisque l'on peut effectivement communiquer librement, sans risquer sa santé à l'extérieur, mais aussi en étant sûr que les données seront bien gérées », expose-t-il. Rainbow est commercialisé en mode indirect par un réseau d'un millier de partenaires, où l'on trouve Orange, NextiraOne, Alliance-Com ou OpenIP.

A la fois UCaaS et CPaaS avec des API ouvertes

Mobilité, vidéo, collaboration, les usages ont évolué très vite. Dans les entreprises, l'envie de se transformer est là depuis longtemps. Pour les clients d'Alcatel-Lucent Entreprise, constitués à 60% d'institutions gouvernementales (CHU, universités, conseils régionaux...) et de collectivités locales, il fallait pouvoir le faire sans remettre en question les investissements déjà réalisés dans l'infrastructure de communication - téléphones, PABX. « Le fait de proposer avec Rainbow une solution de collaboration 'on the top', qui vient se connecter au système existant, permet à ces clients d'opérer une transformation dans les usages, mais à leur rythme », pointe Moussa Zaghdoud, quand d'autres solutions pourraient les amener à modifier l'existant. Depuis l'an dernier, Gartner a placé ALE dans les acteurs de niche de son Magic Quadrant UCaaS, pour l'étendue de ses fonctionnalités de communication unifiée. Rainbow est également une CPaaS, plateforme de communication, apportant des API ouvertes pour personnaliser les outils, s'intégrer avec un portail client, une application mobile ou d'autres solutions tierces.

Au-delà des outils de collaboration génériques, l'application apporte une pertinence sur des domaines particuliers, fait valoir le responsable de l'activité cloud d'ALE. « On entend beaucoup parler de user experience comme s'il n'existait qu'un seul profil d'utilisateur, il faut que la technologie s'adapte à l'humain, et pas le contraire. Notre logique de verticalisation est l'un de nos différentiateurs. Dans l'hôtellerie, par exemple, nous pouvons amener des applicatifs à destination du staff, des fournisseurs et des clients de l'hôtel parce que nous avons une logique customisable ». Certains hôtels ont déjà remplacé les téléphones fixes par des tablettes pour donner accès à des services qui permettent ensuite de garder le contact avec les clients et de créer des programmes de fidélité. Dans la banque ou l'assurance, les outils de collaboration sont utilisés pour dialoguer avec les clients à travers un portail web. Dans le transport aérien, la solution d'ALE permet aux usagers d'accéder à des services mais elle sert aussi à l'amélioration des flux internes. Certaines compagnies l'utilisent en effet pour raccourcir leurs processus de mise en oeuvre. Elles créent des bulles de collaboration au sein desquelles vont coopérer les équipes intervenant sur un vol. Rainbow est également employé par les services de gestion de l'eau (au Brésil notamment), pour assister les techniciens de terrain, ou par des groupes d'agro-alimentaire pour que les équipes intervenant en magasin puissent entrer en contact en mobilité.


Pour le chiffrement des données, le service recourt à une logique de clé publique/clé privée. « On peut donner la clé à l'usager pour qu'il puisse déchiffrer ses propres données, pour faire des audits ou autre », précise Moussa Zaghdoud. (Crédit photo : ALE)

Rainbow peut être déporté dans un datacenter privé

Depuis le début du confinement imposée par la propagation du Covid-19, Alcatel-Lucent Enterprise a - comme ses principaux concurrents - offert une gratuité de 3 mois sur Rainbow (à travers l'opération Open Solidarity d'OVHCloud). « 200 000 usagers en entreprise ont souscrit à cette offre dans 60 pays différents », nous a indiqué Moussa Zaghdoud. Les 22 datacenters qui relaient le service cloud sont installés sur les grandes plaques régionales, en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique latine, en Asie et en Australie. « Si les datacenters ont un maillage global, nous avons une stratégie de gestion de la donnée très stricte, les données des clients français restent en France, celles des clients américains aux Etats-Unis, etc. », insiste le responsable cloud d'ALE. « Nous garantissons par design et par contrat que les données restent systématiquement dans le pays dans lequel nous sommes et, en cas d'activité critique, nous pouvons aussi déporter une partie de notre datacenter dans un datacenter privé appartenant au client ayant exactement les mêmes fonctionnalités qu'un Rainbow public, c'est aussi l'un de nos différentiateurs ».

Alcatel-Lucent Enterprise a été vendue en 2014 par sa maison-mère Alcatel-Lucent au groupe China Huaxin Post and Telecom Technologies, mais elle reste une entreprise de droit français dont le siège social se trouve à Colombes et qui n'est pas assujettie au Cloud Act. « Nous restons en totale autonomie s'agissant de la stratégie produit, go-to-market et souveraineté des données, nos actionnaires ayant bien entendu un regard sur le chiffre d'affaires, les marges et les prévisions de croissance futures », indique le responsable de l'activité cloud. Les actionnaires chinois financent la vision à long terme d'ALE, l'accompagnent dans le développement de la marque et l'accélération de la transformation vers un modèle de souscription, vers les verticaux et les services, explique-t-il encore. Plus de 50% des effectifs d'ALE (2200 personnes au total) sont basés en France, le reste des salariés étant répartis dans une cinquantaine de pays. « Nous avons conservé tous nos partenaires historiques et développé de nouveaux axes en lien avec notre transformation vers le digital ». Conforme aux exigences du RGPD, le service Rainbow a également été certifié HDS sur l'hébergement des données de santé et ISO 27001. La protection des communications passe par le chiffrement de bout en bout des données en transit, textes, fichiers, audio et vidéo transmis pendant les appels.

Evoquant la façon dont Rainbow a vu le jour et s'est développé, ALE soutenant et donnant l'essor nécessaire à un projet personnel, Moussa Zaghdoud décrit l'entreprise française comme « une jeune start-up qui vient de fêter ses 100 ans ». Sur les fonctionnalités à venir, figurant sur la roadmap 2020/21, l'équipe de R&D travaille notamment sur la transcription et traduction à la volée en plusieurs langues. Rainbow s'adresse d'abord aux entreprises qui peuvent le tester librement, mais il existe aussi dans des versions mobiles grand public gratuites pour iOS et Android. La nécessité actuelle de devoir établir et multiplier ses communications à distance, que ce soit en télétravail ou pour des échanges privés, aura au moins l'intérêt de rappeler l'étendue des outils de visioconférence disponibles, de Teams de Microsoft à Zoom, en passant par WebEx de Cisco, le nouveau Google Meets, BlueJeans, Vydio, Tixeo, StarLeaf et, en France, ALE Rainbow, Talkspirit, Glowbl, Atolia, Tamaplace, Framatalk, etc.

Ajouter un commentaire
932
Commentaires

kxxxfntj

kxxxfntj [quote=GUIBERT]Alcatel n'est hélas plus du tout français depuis 2015 ! Finlandais à la rigueur - 100% Nokia même. TCL, le chinois l'utilise sous licence .... Soyons précis dans nos communications ! Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alcatel. et https://fr.wikipedia.org/wiki/Alcatel.[/quote]

kxxxfntj [quote=GUIBERT]Alcatel n'est hélas plus du tout français depuis 2015 ! Finlandais à la rigueur - 100% Nokia même. TCL, le chinois l'utilise sous licence .... Soyons précis dans nos communications ! Sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alcatel. et https://fr.wikipedia.org/wiki/Alcatel.[/quote]

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité