Report One Services délivre des prestations aux clients pour les revendeurs

Philippe Timsit, président et co-fondateur de l'éditeur Report One.

Philippe Timsit, président et co-fondateur de l'éditeur Report One.

Pour aider les partenaires manquant de compétences autour de sa suite décisionnelle, l'éditeur Report One créé une filiale chargée de délivrer des prestations chez les clients pour leur compte.

Depuis deux ans environ, l'éditeur français Report One était de plus en plus sollicité par des partenaires pour déployer et intégrer sa suite décisionnelle MyReport chez leurs clients. Pour clarifier son positionnement et mieux faire face à cette demande, il a créé en avril la filiale Report One Services qui se consacre à la délivrance de ce type de prestations. « Nous avions envisagé une solution qui consistait à faire assister les revendeurs manquant de compétences par d'autres partenaires mieux formés, relate Philippe Timsit, le président et co-fondateur de Report One. Mais il s'est avéré que les premiers voyaient d'un mauvais oeil que des concurrents interviennent chez leurs clients. »

A l'heure actuelle, la nouvelle société dispose d'un effectif de quatre consultants. Il devrait rapidement passer à entre 8 et 10 collaborateurs que l'entreprise répartira entre son siège parisien, son pôle de R&D d'Albi et ses agences de Lille, Nantes et Lyon. Bien qu'en contact avec les clients, ceux-ci n'en resteront pas moins les prestataires exclusifs des revendeurs. « Report One Services ne signe jamais de contrat directement avec les clients. Cela nuirait à nos relations avec nos partenaires. Ce sont les revendeurs que nous facturons selon une grille de tarif à partir de laquelle ils fixent eux-mêmes le prix à payer par les clients finaux », explique Philippe Timsit. Le dirigeant tient à clarifier ce point car l'une des raisons de la création de Report One Services est d'éviter toute confusion qui pourrait faire penser que l'entreprise cherche aussi à réaliser des ventes en direct. « Désormais, nous avons deux équipes de consultants biens distinctes. La première, rattachée à Report One, a pour seule mission d'être en contact avec les revendeurs. La seconde intervient chez les clients finaux », résume Philippe Timsit.

Réaliser rapidement 1 M€ de chiffre d'affaires

A l'heure actuelle, le réseau de distribution de Report One se compose 120 éditeurs indépendants et de 280 revendeurs et prestataires de services. Parmi ces derniers, l'éditeur estime que 20% sont parfaitement autonomes, que 20% ne le sont pas du tout et que le reste de cette population oscille entre les deux. Le potentiel de clients de Report One Services se situe logiquement dans les deux dernières catégories. En 2012, avant même que Report One Services ne soit créée, les consultants de Report One ont effectué environ 300 jours de prestations chez les clients finaux. En vitesse de croisière, Report One Services devrait réaliser environ 1500 heures d'interventions pour un chiffre d'affaires de près d'un millions d'euros. De quoi faire progresser les facturations de l'ensemble du groupe qui devraient atteindre 4 M€ cette année, dont de 90% sont générés par les ventes indirectes.

« Sur le fond, nous préférerions ne pas avoir eu à créer cette filiale, mais elle répond à un besoin. En outre, si nous souhaitons faire monter nos partenaires en compétences, il faut que les consultant de Report One restent exclusivement disponibles pour nos revendeurs », indique Philippe Timsit. Mais le fait d'offrir aux revendeurs la possibilité de se reposer sur un tiers pour déployer la suite MyReport ne risque-t-il pas d'en dissuader certains de monter en compétences ? « Non, car ceux qui hésitent à ses former finissent souvent par ne jamais le faire. A l'inverse l'existence de Report One Services peut permettre à certains partenaires de décrocher une affaire et de constater ainsi qu'ils ont une activité à développer autour de notre offre. Il faut savoir que tant qu'un partenaire ne réalise pas entre 200 et 300 K€ autour de nos produits, il ne peut pas dédier un de ses collaborateurs à MyReport », conclut Philippe Timsit.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité