Roubaix : Ekinoxe met la clé sous la porte

L'agence web roubaisienne Ekinoxe a été liquidée le 2 novembre après avoir été mise en redressement judiciaire le 7 octobre. Au total, ce sont 68 salariés qui sont concernés par cette cessation d'activité. Selon le site web de Nord Eclair, l'ambiance entre la direction et ses collaborateurs s'était passablement dégradée depuis quelques temps, après que celle-ci les ai mis à la porte la semaine précédent la liquidation. La direction aurait été motivée par la publication de message injurieux sur Internet.

Pour Stéphane Dejonghe, le directeur général d'Ekinoxe, c'est la société de financement Parfip qui aurait mis l'agence web dans cette situation. De son côté, le leaser se défend de ces accusations.

En début d'année, Ekinoxe avait ouvert deux nouvelles agences, l'une à Metz, l'autre à Rennes. Elles venaient s'ajouter à ses agences de Paris, d'Aix-en-Provence et de Belgique. A cette époque, l'agence web déclarait vouloir ouvrir assez de points de présence pour couvrir toute la France.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité