Semestriel Orange : Les activités entreprises toujours en berne

Les activités IT et intégration d'Orange ont progressé de 3,3% au premier semestre 2017 (cliquez sur l'image pour l'agrandir).

Les activités IT et intégration d'Orange ont progressé de 3,3% au premier semestre 2017 (cliquez sur l'image pour l'agrandir).

Alors que l'opérateur a enfin renoué avec un semblant de croissance sur le marché français (+0,2%) avec un chiffre d'affaires de 8,88 milliards d'euros au premier semestre 2017, ses activités entreprises restent en baisse (-1,6%) malgré de bonne performance sur le cloud et la sécurité.

Orange renoue un peu avec la croissance sur le marché français au premier semestre 2017. Ce n'était pas arrivé depuis 2009. De janvier à juin 2017, l'opérateur a réalisé 8,88 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans l'hexagone, en hausse de 0,2% par rapport à l'an dernier en partie grâce à la hausse des ventes de terminaux mobiles (+13,1%). Dans le monde, Orange a réalisé 20,27 milliards d'euros de chiffre d'affaires en augmentation de 1,1% au titre des 6 premiers mois de l'année. Malgré un Ebitba en hausse de 2,2% à 5,97 milliards d'euros, Orange voit son résultat net fondre de 75% et s'établir à 830 millions d'euros principalement à cause de la vente d'EE à BT l'an passé. 

Malgré un léger mieux au second trimestre (-1,3% contre -2% au premier trimestre), les ventes aux entreprises ont reculé de 1,6% au premier semestre et s'établissent à 1,82 milliard d'euros. Il y a toutefois quelques motifs de satisfaction. Si les activités voix et data sont en retrait respectifs de 5,1% et 3%, celles dédiées à l'IT et aux infrastructures ont cru de 3%. Elles ont ainsi représenté 1,28 milliard d'euros. A noter qu'au deuxième trimestre, les activités cloud et sécurité ont vu leur chiffre d'affaires augmenter respectivement de 15% et 27%. 

Parmi les autres faits marquant du premier trimestre, notons l'apparition d'Orange Bank dans les comptes de l'opérateur. L'activité bancaire de l'opérateur est créditée d'une perte d'exploitation de 27 millions d'euros correspondant aux investissements consentis pour la mettre en place. Déjà en retard - malgré un lancement vantant les mérites de l'IA pour éviter d'embaucher des conseillers - elle sera ouverte « au second semestre » à en croire Orange.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité