SFR préparerait la fermeture de 150 boutiques

En novembre 2012, Les Echos indiquait dans ses colonnes que SFR préparait la fermeture de 56 Espace SFR. Sollicité par Distributique, l'opérateur indiquait alors qu'il fermait des petites boutiques et en agrandissait d'autres. Ce 1er mars, Les Echos récidivent et indiquent cette fois-ci que l'opérateur aurait pour projet de supprimer non pas 56 mes 150 de ses 850 Espace SFR en France d'ici 2014.

Selon le quotidien économique, la direction de l'opérateur aurait annoncé ce remaniement de son réseau de distribution aux responsables des espaces SFR et à des distributeurs partenaires réunis lors d'un séminaire organisé début février à la Martinique. Comme le relève Libération, SFR indique sur son site que l'ensemble de son réseau de distribution emploi quelques 5000 salariés soit 6 en moyenne par boutique. La fermeture de 150 boutiques pourrait donc entraîner la suppression de 900 emplois.

SFR ne considère pas que ses collaborateurs fassent partie de ses effectifs, ce qui explique que les syndicats de l'entreprise n'aient pas été informés de ses intentions. La question pourrait toutefois être plus compliquée pour SFR. Certains gérants d'Espace SFR ayant dû fermer boutique ont attaqué SFR en justice et obtenu d'être reconnus comme salariés de l'entreprise avec les droits qui en découlent. Si les 150 fermetures d'Espace SFR se confirment, il y a fort à parier que de nouveaux gérants d'Espace SFR, et peut-être leurs collaborateurs cette fois-ci, se retourneront contre l'opérateur.

Pour beaucoup, l'arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile explique en bonne partie la réorganisation que souhaite mener SFR. Pour s'adapter à la stratégie de leurs nouveaux concurrents, SFR, Bouygues Telecom et Orange, ont du développer la vente de forfait sans mobile sur Internet au détriment de la vente en boutique.

Par F.A.
Ajouter un commentaire
2
Commentaires

invite Free a bon DOS. Comme tout marché, il y a des mutations, et faut savoir s'adapter. Les mobiles sont distribués depuis les Grandes Surfaces, jusqu'aux Banques, en passant par une multitude de boutiques de tout poil. Avant un taux d'équipement qui est actuellement important, il ne reste plus que les renouvellements à se partager. Ce que j'ai retenu de mes expériences avec les Espaces SFR ou Bouygues Télécom, c'est qu'il s"agit de force de vente BRUTE. A part montrer et vanter les terminaux, ils ne connaissant rien dans les Conditions de leurs contrat, ou la couverture de leur réseau! Autant réaliser son achat sur leur portail, il n'y a moins de risque de se faire avoir. On coche les cases qui vont bien.

Gdt Et encore merci Free ....

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité