Steve Ballmer admet que Surface et Windows 8 n'ont pas donné les résultats attendus

Le CEO de Microsoft a admis tardivement et mollement que la société avait produit beaucoup plus de tablettes Surface que l'entreprise ne pourrait en vendre. Lors d'une réunion interne, Il a également reconnu une autre évidence : la firme n'a pas vendu autant de copies de Windows 8 qu'il l'espérait.

Le site d'informations, The Verge, rapporte que, lors d'une réunion réservée aux employés de Microsoft, Steve Ballmer a déclaré: « Nous avons produit un peu plus de terminaux que nous ne pourrions en vendre ». Le site s'interroge sur le « un peu plus » en faisant sa propre estimation de ce surplus. « 900 millions de dollars, c'est le montant du stock d'invendus, qui apparait dans le bilan des résultats de la tablette Surface RT. Est-ce cela, « un peu plus » ? ». Sur la base de ce chiffre, The Verge fait une autre estimation et affirme que la firme de Redmond a 6 millions de tablettes Surface sur les bras. « Six millions de tablettes produites en trop, on ne peut pas dire que ce soit « un peu plus » », dit encore le site web.

Microsoft essaye de se décharger de ses stocks d'invendus. L'entreprise organise une vente flash et propose la Surface RT avec une remise de 30%. Mais la firme américaine n'a toujours pas renoncé à sa tablette Surface. The Verge rapporte qu'une prochaine version de la tablette est en cours de test, et que celle-ci bénéficie « d'améliorations progressives ». Mais, « à moins d'y apporter de grosses améliorations, Microsoft a peu de change de vendre sa tablette Surface », estime le site. Steve Ballmer a également déclaré à propos de Windows 8 que la société «  ne vendait pas autant d'appareils sous Windows 8 qu'il l'avait espéré », englobant aussi bien les ordinateurs, les tablettes que les téléphones. « Au moins, n'a-t-il pas utilisé le terme « un peu plus » dans sa phrase », ironise le site web.

C'est une bonne chose que Steve Ballmer reconnaisse que Microsoft rencontre des difficultés avec la Surface et avec Windows 8, mais pourquoi le faire dans une circonstance semi confidentielle ? Cependant, le plus important maintenant, c'est de savoir comment il va résoudre ce problème, et les utilisateurs attendent de le savoir par une déclaration publique et non semi privée. « L'attitude des gens à l'égard d'un produit ou d'une technologie tend à se durcir au fil du temps. Plus ils sentiront que Windows 8 et Surface sont dans une mauvaise passe et sans solution en vue, plus il sera difficile de redresser la tendance », ajoute le journaliste de The Verge.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité