Stockage : le marché mondial a baissé de près de 6% au T3

Au 3e trimestre 2013, NetApp a enregistré une hausse de 5,9% de son chiffre d’affaires, soit 748 millions de dollars.

Au 3e trimestre 2013, NetApp a enregistré une hausse de 5,9% de son chiffre d’affaires, soit 748 millions de dollars.

Sur un marché du stockage morose, NetApp est le grand gagnant du troisième trimestre 2013 selon IDC. Les autres fournisseurs ont souffert d'une baisse de leurs recettes.


Au cours du troisième trimestre 2013, les fournisseurs de solutions de stockage ont du faire face à une baisse des dépenses engagées par le gouvernement américain et à l'augmentation des investissements dans les capacités de cloud public. Selon IDC, les ventes de systèmes de stockage sur disque ont diminué de 5,6% pour descendre à 7,4 milliards de dollars au dernier trimestre. Le marché a aussi été affecté par une utilisation accrue des technologies améliorant l'optimisation de l'espace de stockage et les pressions sur les prix. Un élément salvateur pour les fournisseurs de stockage était la forte demande pour des solutions destinées aux environnements fortement virtualisés.

Parmi les cinq plus grands fournisseurs de stockage, EMC, Hewlett- Packard, IBM, Dell et NetApp, ce dernier est le seul à tirer son épingle du jeu avec une augmentation de ses revenus au cours du troisième trimestre par rapport à la même période de l'an dernier. Une hausse de 5,9% de son chiffre d'affaires, soit 748 millions de dollars. HP et IBM ont été les plus durement frappées : leurs ventes respectives ont chuté de 10,2 et 11,2% à 1,27 milliard de dollars et 958 millions de dollars, selon IDC. Le chiffre d'affaires d'EMC a quant à lui chuté de 1,3% à 1,76 milliard de dollars.

Les serveurs pleurent et le réseau rit

Le stockage n'était pas le seul segment matériel en difficulté au cours du troisième trimestre 2013. Un peu plus tôt cette semaine, IDC a indiqué que les ventes de serveurs ont baissé de 3,7% au cours de la période. La demande pour les mainframes System z d'IBM et les serveurs sous Linux a augmenté mais les ventes de systèmes Windows sont en légère baisse et les recettes des serveurs Unix ont chuté de 31,3%.

Tous les segments matériels pour les entreprises n'ont toutefois pas diminué au cours du troisième trimestre. La popularité croissante du 10 Gigabit et du 40 Gigabit Ethernet dans les datacenters a permis d'accroître de 6,5% les revenus de l'ensemble du marché des commutateurs Ethernet, selon IDC. Les entreprises ont également continué à investir dans des équipements WiFi pour soutenir les programmes Byod.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité