Symantec taille dans ses effectifs sur fond de restructuration

Suite à la publication de résultats financiers en baisse, Symantec a décidé de supprimer plus d'un millier d'emplois dans le monde. Crédit D.R.

Suite à la publication de résultats financiers en baisse, Symantec a décidé de supprimer plus d'un millier d'emplois dans le monde. Crédit D.R.

L'éditeur de solutions de sécurité Symantec va réduire de 10% sa masse salariale et supprimer certaines de ses implantations dans le cadre d'un vaste programme de restructuration qui devrait lui permettre d'économiser 400 millions de dollars.

Symantec vient d'annoncer la suppression de 1 200 postes dans le monde, soit environ 10% de ses effectifs, dans le cadre d'un plan de restructuration qui devrait lui permettre d'économiser jusqu'à  400 millions de dollars, moyennant des charges de 230 à 280 millions de dollars sur les deux prochaines années. Ce programme fait suite à la publication de résultats financiers en baisse publiés le 12 mai. Lors du dernier trimestre, le chiffre d'affaires du géant américain des solutions de sécurité a reculé de 3% pour s'établir à 873 M$, un chiffre correspondant à ses prévisions revues à la baisse en avril dernier.

Sur l'ensemble de l'année fiscale, le chiffre d'affaires a également baissé de 9% pour s'établir à 3,6 milliards de dollars. Symantec a également précisé qu'il allait fermer certaines de ses implantations. Thomas J. Seifert, directeur financier du groupe a fait valoir que l'objectif  visait à « supprimer des strates au management, à consolider certaines activités et à rééquilibrer certains emplois dans des régions à plus faible coût ». Après avoir revu sa prévision de chiffre d'affaires à la baisse pour son 4e trimestre fiscal 2016, Symantec avait annoncé l'éviction prochaine de son actuel CEO, Michael Brown. Ce dernier quittera ses fonctions lorsqu'un successeur lui aura été trouvé. La vente de Veritas annoncée en août dernier pour 8 Md$ et finalisée en janvier pour 7,4 Md$ devait aider l'entreprise à redresser la barre. Selon son site web, Symantec emploie actuellement 11 000 personnes réparties dans 35 pays.  

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité