The Phone House redoute la perte du contrat signé avec Orange

Au 1er janvier dernier, The Phone House perdait son contrat avec Bouygues Télécom, aujourd'hui la société redoute la perte de celui signé avec Orange il y a dix-huit ans déjà et régulièrement renouvelé depuis. La direction de la société se refuse à tout commentaire sur cette information révélée par Le Figaro. Le quotidien assure que la société a demandé l'aide de Bercy. Mais les résultats de France Télécom ne permettent guère d'envisager une remise en cause de cette décision même sous la pression du ministère de l'industrie.

Le contrat avec Orange pèserait le quart du chiffre d'affaires de TPH, celui avec Bouygues Télécom en représentait 12%. Pour TPH, la situation déjà délicate devient périlleuse. A l'automne dernier, elle annonçait la fermeture de 79 magasins et la suppression de 246 postes. Les opérateurs, qui doivent réduire leurs coûts, privilégient leurs propres boutiques et favorisent aussi les ventes en ligne avec des offres low cost.

 

 

Par D.B.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité