Toujours plus de cloud public dans les entreprises

 (Crédit Sasanqua Camellia/Pixabay)

(Crédit Sasanqua Camellia/Pixabay)

Les dépenses en services de cloud public devraient peser 14,2% des dépenses IT dans le monde en 2024 contre 9,1% aujourd'hui, prédit Gartner. Le cabinet confirme l'effet de la crise sanitaire qui accélère l'utilisation du cloud public. Si le SaaS représentera toujours la plus grande part, c'est le PaaS qui progressera le plus.

Les dépenses des utilisateurs sur les services de cloud public devraient progresser de 18,4% en 2021 pour atteindre 304,9 milliards de dollars, selon les prévisions de Gartner, contre 257,5 milliards de dollars en 2020. Le cabinet d'études estime qu'elle se poursuivra sur le même rythme en 2022 à 362 milliards de dollars. Bien évidemment, la pandémie de Covid-19 joue un rôle dans cette progression puisqu'elle a contribué à valider la proposition du cloud, indique Sid Nag, vice-président de la recherche chez Gartner. Pour assurer leur continuité de service, les organisations se sont tournées vers ces modèles à la demande et évolutifs et ont ainsi trouvé l'élan pour accélérer leurs plans de transformation numérique, explique-t-il. « L'utilisation accrue des services de cloud public a renforcé l'adoption du cloud en tant que nouvelle norme, plus que jamais », confirme l'analyste.

Les investissements IT vont donc accélérer en ce sens après la crise sanitaire, puisque les dépenses cloud devraient représenter 14,2% de l'ensemble des dépenses informatiques au niveau mondial en 2024, contre 9,1% actuellement. La partie software as a service (SaaS) restera la plus importante même si elle se réduit légèrement en proportion par rapport aux autres services de cloud public : IaaS, PaaS, BPaaS, DaaS, sécurité. En 2021, Gartner évalue le marché mondial de l'ensemble des services cloud à 304,99 milliards de dollars. Sur ce total, le SaaS pèsera 38,6% à 117,773 Md$, devant l'infrastructure as a service à 65 Md$, la partie Platform as a service à 55,49 Md$, le Business Process as a service à 47,5 Md$, les services cloud de sécurité à 17 Md$ et le Desktop as a service à 1,9 Md$. C'est le marché du PaaS qui progressera le plus, Gartner prévoyant dans ce domaine une augmentation de 26% entre 2020 et 2021. Le recours aux services de plateforme, qui intègrent les outils de développement, est tiré par le besoin des collaborateurs distants qui doivent accéder à des services à haute performance, des contenus enrichis et une infrastructure évolutive pour réaliser leurs tâches. Cette catégorie de services est souvent fournie sous la forme d'applications cloud natives.

70% des organisations prévoient d'augmenter leurs services cloud « La pandémie de Covid a contraint les organisations à se concentrer sur trois priorités : préserver leur trésorerie et optimiser les coûts IT, supporter et sécuriser une force de travail à distance et assurer la résilience », pointe Sid Nag en ajoutant que le cloud représente le moyen de répondre à ces trois besoins. Dans une récente enquête, Gartner a constaté que près de 70% des organisations utilisant des services cloud prévoyaient d'augmenter leurs dépenses en ce sens à la suite de la crise sanitaire. Le cabinet d'études s'attend à ce que la croissance du cloud public soit soutenue jusqu'en 2024.

Une autre tendance pourrait apporter une croissance supplémentaire : les efforts portés vers le Edge, l'informatique en périphérie, qui voit se multiplier les partenariats entre les fournisseurs de services cloud et les opérateurs de télécommunications pour supporter les forces de travail hybrides. Dans la perspective d'un retour à la croissance, les CIO veulent se tenir prêts. Il leur apparaît évident que le numérique, les services associés et le cloud vont jouer un grand rôle dans le futur, pointe M. Nag.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité