Trimestriels AMD 2014 : CA en hausse de 28% mais retour aux pertes

Rory Read, CEO d'AMD, a souligné la forte demande sur les puces semi-personnalisées vendues à Microsoft et Sony pour leurs consoles. (crédit : D.R.)

Rory Read, CEO d'AMD, a souligné la forte demande sur les puces semi-personnalisées vendues à Microsoft et Sony pour leurs consoles. (crédit : D.R.)

Le fabricant de processeurs AMD affiche 20 M$ de pertes sur son 1er trimestre 2014, mais son chiffre d'affaires total a augmenté de 28% et celui de sa division Graphics & Visual Solutions a plus que doublé.

AMD est de nouveau dans le rouge après deux trimestres à flot résultant du programme de restructuration de son CEO Rory Read. Le fabricant de processeurs vient d'annoncer une perte de 20 M$ sur son premier trimestre fiscal clos fin mars. L'an dernier, il avait enregistré sur la même période une perte de 146 M$.

Son chiffre d'affaires est supérieur aux prévisions des analystes financiers. Il a progressé de 28% sur ce 1er trimestre 2014, à 1,4 milliard de dollars. Au cours des deux dernières années, Rory Read a recruté une nouvelle équipe de management, remodelé la feuille de route produits, procédé à des licenciements et établi une division pour fabriquer des puces personnalisées. Cette transformation a aidé la société à générer davantage de chiffre d'affaires en dehors de ses puces pour PC, a rappelé le CEO lors d'un point presse téléphonique. La société est sur les rails pour réaliser la moitié de ses ventes sur des marchés à forte croissance d'ici 2015, a-t-il indiqué. Cela inclut les processeurs pour serveurs denses, pour des usages graphiques professionnels et embarqués, et pour des puces semi-personnalisées.

+118% sur le chiffre d'affaires de Graphics & Visual Solutions

Sur le trimestre écoulé, les revenus ont été tirés principalement par l'entité Graphics & Visual Solutions qui produit des processeurs graphiques comme les R7 et R9 et des puces semi-personnalisées comme celles vendues à Microsoft pour la console Xbox One ou à Sony pour la PlayStation 4. Cette division a généré un chiffre d'affaires de 734 M$, en hausse de 118%. Il y a eu une forte demande sur les consoles de Microsoft et Sony, a indiqué le dirigeant. Ces livraisons seront plus importantes encore au second semestre, a précisé Lisa Su, DG d'AMD.

En revanche, les revenus associés au marché PC ont baissé. Le chiffre d'affaires de la division Computing Solutions (PC, tableurs, puces serveurs) a baissé de 12% à 663 M$. Les livraisons de PC vont baisser de 7 à 10% cette année, ce qui n'est toutefois pas aussi mauvais que prévu, a indiqué le CEO d'AMD. Le déclin des ventes a été atténué partiellement par la fin du support sur Windows XP qui a entraîné des mises à jour, a-t-il précisé.

Pas intéressé par les tablettes d'entrée de gamme

AMD a lancé de nouvelles puces Sempron et Athlon pendant le trimestre aux Etats-Unis et en Asie, ainsi que de nouveaux processeurs Kabini pour les PC. Les fabricants de matériels préparent des ordinateurs portables basés sur les puces Kaveri et Beema, a également indiqué Rory Read. Les puces Beema arriveront aussi sur les tablettes au 2èmetrimestre, avec les puces Mullins, a ajouté Lisa Su.

Intel a parlé du marché des tablettes d'entrée de gamme sur lequel les terminaux coûtent entre 125 et 250 dollars. AMD ne veut pas sacrifier la rentabilité aux parts de marché et se concentrera sur des produits à plus forte valeur, a assuré Lisa Su. Les puces AMD pour tablettes se distinguent par de solides capacités graphiques, s'appuyant sur ses coeurs Radeon.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité