Trimestriels IBM : Chute de 19,5% de l'activité systèmes

« Au deuxième trimestre, nous avons poursuivi notre croissance dans les secteurs à forte valeur ajoutée de l'entreprise, grâce à une solide performance dans l'ensemble de notre segment Cloud and Cognitive Software », a déclaré la CEO d'IBM, Virginia Rometty. (Crédit : D.R.)

« Au deuxième trimestre, nous avons poursuivi notre croissance dans les secteurs à forte valeur ajoutée de l'entreprise, grâce à une solide performance dans l'ensemble de notre segment Cloud and Cognitive Software », a déclaré la CEO d'IBM, Virginia Rometty. (Crédit : D.R.)

Malgré des revenus en baisse, IBM reste confiant sur ses prévisions annuelles. Au deuxième trimestre 2019, big blue annonce un chiffre d'affaires à 19,16 Md$ et un bénéfice net de 2,5 Md$.

Big blue vient de clôturer son deuxième trimestre fiscal 2019 mieux qu'il ne l'avait prévu. Même si son chiffre d'affaires recule de 4,2%, pour atteindre 19,16 Md$ (contre 20 un an plus tôt), les résultats d'IBM étaient conformes aux attentes des analystes, et lui ont permis de maintenir ses prévisions pour l'ensemble de l'année fiscale. Si les revenus baissent, les bénéfices nets progressent de 4%, à 2,5 Md$.

Dans le détail, ce sont les revenus des services technologiques (support des technologies d'infrastructure et de cloud) qui ont porté le trimestre, à 6,8 Md$, mais en baisse de 6,7 % comparé au même moment en 2018. Les logiciels cloud & cognitive ont généré 5,6 Md$, en hausse de 3,2%, principalement grâce aux plateformes cloud et data (+5%). Faible croissance des revenus des services business (conseil, gestion d'application, etc.) à 4,2 Md$, en hausse de 0,5% comparé à 2018. Chute libre du côté des systèmes d'IBM (hardware et logiciels de systèmes d'exploitation), moins 19,5% pour 1,8 Md$ de revenus. Les financements et les ventes d'équipement d'occasion ont atteint 351 M$ (-11%) et « reflètent la réduction progressive du financement commercial OEM » selon le groupe.

Cependant, IBM précise dans un communiqué qu'il dévoilera d'autres prévisions annuelles le 2 août lorsqu'il examinera l'impact de l'acquisition de Red Hat. « Le 2 août, nous discuterons de la façon dont l'acquisition de Red Hat accélérera la croissance des revenus d'IBM, contribuera à notre modèle et améliorera notre génération de flux de trésorerie disponibles à l'avenir », a indiqué James Kavanaugh, responsable financier d'IBM.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité