Visiativ a résisté à la crise du Covid-19 au 1er trimestre

Visiativ dispose de revenus récurrents et d'une trésorerie de 30 M€ qui doivent lui permettre de traverser la crise dans de

Visiativ dispose de revenus récurrents et d'une trésorerie de 30 M€ qui doivent lui permettre de traverser la crise dans de "bonnes" conditions. Illustration : D.R.

Malgré la crise du Covid-19 et grâce à ses acquisitions, Visiativ est parvenu à dégager un chiffre d'affaires en hausse de 2% entre janvier et mars derniers. La part de ses facturations récurrentes représente désormais 66% de son activité et contribue à amortir les effets du contexte actuel sur ses résultats.

Le bilan de Visiativ pour le compte du premier trimestre 2019 ne restera pas dans les annales mais montre néanmoins que l'entreprise a limité la casse dans le contexte économique actuel. Entre janvier et mars derniers, son chiffre d'affaires global s'est établi à 42,3 M€, soit une hausse de 2% (-1% en organique) par rapport à la même période en 2019. Elle a pu compter sur le dynamisme de Visiativ Platforme, l'activité (édition, conseil) qu'elle mène autour de ses propres technologies, dont les revenus se sont appréciés de 9% (+4% en organique) à 18,1 M€. De quoi contrebalancer la baisse de 2% (-5% en organique) à 24,8 M€ des facturations de son métier d'intégrateur des logiciels de Dassault Systèmes. Globalement, les facturations récurrentes de Visiativ ont progressé de 11%, pour représenter 66% de ses revenus trimestriels totaux, contre 61% un an plus tôt.

Depuis le 16 mars, la quasi-totalité des collaborateurs de l'éditeur-intégrateur ont été placés en télétravail. Pour le moment, les recrutements ont été mis en pause, hormis ceux destinés à pourvoir des postes dans l'infogérance et le cloud. Depuis quelques semaines, ces deux activités connaissent des progressions soutenues pour répondre à la nouvelle organisation du travail dans les entreprises.

Le confinement commence à impacter l'activité

Bien que Visiativ ne communique pas avec précision sur l'impact de la crise du Covid-19 sur son activité, il y a fort à parier que celui-ci soit plus visible sur les résultats de son second trimestre fiscal. La société indique clairement que « Les mesures de confinement en vigueur dans la plupart des pays où opère le Groupe commencent à avoir un impact sur l'activité, particulièrement en France, avec des reports de décisions d'investissements des clients et des suspensions de quelques projets de déploiement sur site. » La part récurrente des revenus du groupe ainsi que sa trésorerie de près de 30 M€ à fin mars 2020 doivent néanmoins lui permettre de faire le dos rond jusqu'à la sortie de crise.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité