Xiaomi prend la 3e place sur le marché des smartphones

Le fournisseur chinois propose plusieurs smartphones 5G dont le Mi 10 Pro. (Crédit Xiaomi)

Le fournisseur chinois propose plusieurs smartphones 5G dont le Mi 10 Pro. (Crédit Xiaomi)

Sur le marché des mobiles, le fournisseur Xiaomi passe devant Apple dans un contexte de baisse des ventes mondiales.

Au troisième trimestre 2020, le fabricant chinois de smartphones Xiaomi a devancé Apple sur le marché mondial des smartphones, s'installant à la troisième place derrière Samsung et Huawei en termes de ventes au cours d'une période par ailleurs très molle. Sur les cinq principaux fabricants de smartphones au cours du trimestre, selon le cabinet d'analystes du secteur Gartner, Samsung a occupé la première place avec 22% de parts de marché et 80,8 millions d'unités, tandis que Huawei, en deuxième position, a vendu 51,8 millions de mobiles, soit 14,1% de part de marché mondial. Pour la première fois, Xiaomi est passé devant Apple à la troisième position avec des ventes estimées à 44,4 millions d'unités, contre 40,6 millions d'unités pour Apple au troisième trimestre 2020.

Ce changement est dû à une croissance de Xiaomi de 34,9% au cours du trimestre, lui garantissant une part de marché de 12,1%. On pense que Xiaomi a profité de la descente aux enfers de Huawei, avec notamment de solides ventes en Chine. Pendant ce temps, Apple a réduit ses ventes de 0,6% par rapport à 2019. Une légère baisse principalement attribuée au retard dans la livraison de l'iPhone 12. Les années précédentes, la livraison des derniers iPhone commençait généralement au milieu / fin septembre, selon Annette Zimmermann, vice-présidente recherche chez Gartner. « Cette année, l'événement de lancement et le début de l'expédition ont commencé quatre semaines plus tard que d'habitude », rappelle Mme Zimmerman.



Bien que ce changement de statut puisse être bon pour Xiaomi, le marché mondial des smartphones dans son ensemble a en fait été impacté par la pandémie au cours de la période de trois mois, les ventes mondiales de smartphones aux utilisateurs finaux atteignant 366 millions d'unités au troisième trimestre, en baisse de 5,7% par rapport au troisième trimestre en 2019.

Et ce ne sont pas seulement les smartphones qui ont souffert, avec des ventes globales de téléphones mobiles aux utilisateurs finaux en baisse avec 401 millions d'unités, soit 8,7% de moins d'une année sur l'autre. Samsung et Xiaomi ont été les seuls fournisseurs parmi les cinq premiers à connaître une croissance au troisième trimestre 2020. Bien que les ventes trimestrielles de smartphones aient en fait commencé à montrer des signes de reprise, séquentiellement, après deux trimestres consécutifs de baisse de 20%, les ventes ont continué à rester plus faibles par rapport à la même période en 2019. Alors même que plusieurs fournisseurs ont commencé à proposer des modèles 5G au cours de cette période.

Incertitude économique, pression sur les dépenses non essentielles

Selon Anshul Gupta, directeur de recherche principal chez Gartner, une partie de la responsabilité de la mollesse du marché peut être attribuée à la pandémie et à ses retombées sur l'économie. « Les consommateurs limitent leurs dépenses discrétionnaires alors même que certaines conditions de confinement ont commencé à s'alléger », a déclaré Mr Gupta. « Les ventes mondiales de smartphones ont connu une croissance modérée du deuxième au troisième trimestre 2020. Cela était dû à la demande refoulée des trimestres précédents. »

Du point de vue de Gartner, les incertitudes économiques et la crainte persistante de vagues supplémentaires de la pandémie devraient continuer à exercer une pression sur les dépenses non essentielles jusqu'à la fin de 2020. Il convient de noter que certaines régions seront probablement plus durement touchées que d'autres. En effet, l'analyste a déclaré que les premiers signes de reprise peuvent être observés sur quelques marchés, y compris certaines parties de l'Asie-Pacifique et de l'Amérique latine. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité