Marché mondial des serveurs : IBM dégage HP de la 1ère place

Si, au troisième trimestre, les recettes du secteur du serveur ont augmenté de 5,2 % dans le monde, cela n'a pas été le cas pour Hewlett-Packard, selon le rapport de Gartner sur les ventes de serveurs au cours du trimestre qui s'est terminé le 30 septembre.

Selon Gartner, le troisième trimestre a été agité pour HP. L'entreprise a licencié son PDG et en a embauché un autre, et le marché est resté dans l'incertitude, se demandant si HP allait vendre sa division PC ou en faire une entité autonome, pour finalement faire marche arrière. Au cours de ce même trimestre, la part du chiffre d'affaires d'IBM sur le marché mondial des serveurs a atteint 3,85 milliards de dollars, en augmentation de 3,5 % sur l'année. Du coup, IBM prend 29,7 % du marché mondial, devançant HP à la première place.

Les recettes d'HP dans le domaine du serveur, juste au-dessus de 3,8 milliards de dollars, ont diminué de 3,6 % sur un an, « soit 29,3 % du marché mondial, » selon Gartner. Dell, qui déteint la troisième place, a vu son secteur serveur progresser de 6,3 % en chiffre d'affaires sur la période, à plus de 1,9 milliard de dollars et le constructeur détient désormais 14,7 % du marché mondial. La semaine dernière, Meg Whitman, l'ancienne CEO de eBay, nommée en septembre à la tête de HP, a déclaré aux analystes financiers que l'entreprise devait « être plus simple, plus claire et plus cohérente, et qu'elle devait éviter les surprises. » Celle-ci a insisté sur l'importance de l'innovation dans les produits. Attirant l'attention sur l'introduction récente de HP dans le secteur des serveurs basse consommation, Meg Whitman a indiqué que le constructeur allait accroître ses investissements en recherche et développement.

La stratégie d'Oracle commence à nuire à HP

HP a reconnu que le choix d'Oracle d'abandonner le développement de logiciels pour le processeur Itanium lui était défavorable. « La décision d'Oracle à propos d'Itanium nous a empêché de conclure des affaires en cours, » a déclaré la semaine dernière Cathie Lesjak, directrice financière de HP à nos confrères d'IDG NS. Selon le Gartner, le nombre de systèmes RISC et de serveurs Itanium a diminué de 6,8 % dans le monde. Mais, globalement, les vendeurs ont vu leurs revenus augmenter de 3,5 %. Oracle, qui a repris la ligne de serveurs SPARC de Sun Microsystems, figurait en quatrième position en terme de revenu sur la liste établie par Gartner, avec près de 764 millions de dollars provenant du secteur des serveurs. Sa part de marché, à 6,2 %, reste inchangée par rapport l'an dernier.


Le marché des serveurs - en valeur - au 3e trimestre dans le monde

En quantité de serveurs livrés, HP a enregistré une baisse de 3,1 % au troisième trimestre à 693 265 unités, mais reste le leader dans cette catégorie, suivi par Dell, qui a augmenté ses livraisons de 3,2 %, à 517 867, et IBM, qui n'a vu aucun changement dans ses livraisons, totalisant 287 507 unités, selon Gartner. En prenant cette évaluation pour référence, la liste établie par Gartner montre que HP détient 29,2 % du marché, Dell 21,8 %, et IBM 12,1 %. Dans une Europe occidentale en proie à la crise financière, les ventes de serveurs ont chuté de près 5 %. Mais cette baisse a été compensée par des recettes dans d'autres régions géographiques, en Europe orientale notamment.

Interrogé sur les chiffres du Gartner à l'occasion de l'évènement HP Discover à Vienne (du 29 au 30 novembre), Yves de Talhouët, vice président en charge de l'Europe chez le constructeur nous a indiqué ne pas avoir eu connaissance de cette étude.





s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité