Microsoft affiche une perte historique au 4ème trimestre

Microsoft a essuyé lors du quatrième trimestre clos fin juin une perte nette de 492 millions de dollars, contre un bénéfice de 5,87 milliards de dollar sur la même période un an plus tôt. Ce déficit résulte d'une dépréciation de 6,2 milliards de dollars liée à l'acquisition de son activité se services publicitaires en ligne aQuantive.

Microsoft a publié des revenus trimestriels en légère augmentation, mais en raison de plusieurs éléments non récurrents, l'éditeur a enregistré la première  perte nette de son histoire. Au cours du quatrième trimestre clôt le 30 juin, la firme de Redmond  a réalisé un chiffre d'affaires de 18,06 milliards de dollars, en hausse de 4 % mais en deçà des 18,13 milliards de dollars attendus par les analystes financiers interrogés par Thomson Financial. L'éditeur a fait état d'une perte nette de 492 millions de dollars, soit 6 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 5,87 milliards de dollars, ou 69 cents par action, un an plus tôt.

Ces résultats ont significativement été affectés par deux éléments non récurrents que  l'entreprise avait déjà communiqués : un report de 540 millions de dollars des revenus lié au programme de mise à jour de son prochain OS Windows 8  et une charge comptable de 6,19 milliards de dollars au titre de la  dépréciation des écarts d'acquisition de sa division de services en ligne, aQuantive, rachetée en 2007 pour 6,3 milliards de dollars

Les recettes de Windows en recul de 13%

Par secteur d'activité, les divisions Windows et Live Division, incluant Windows 7, ont vu  leurs revenus trimestriels baisser de 13%  comparé à l'an dernier et reculer de 3% au cours de  l'exercice 2012 par rapport à 2011.A l'opposé, le chiffre d'affaire généré par l'entité Server et Tools  qui se compose de produits tels que SQL Server et System Center, a augmenté de 13 % au cours du trimestre et de 12%  sur l'ensemble de l'année.

Également à la hausse, les recettes de la division Business dont la suite Office, en croissance de 7 % à la fois sur le quatrième trimestre et sur l'année. Mais la plus belle progression trimestrielle revient au département Entertainment and Devices et à ses produits Xbox,  qui a vu ses revenus croître de 20% et de 8% sur 2012,  aidé principalement par Skype.

Dans un communiqué, le directeur financier de Microsoft, Peter Klein, a déclaré que la firme avait réalisé « une croissance solide de ses revenus » au cours du trimestre et fait  preuve  d'une «discipline rigoureuse sur ses coûts ». Le PDG de l'entreprise, Steve Ballmer, a souligné que  l'activité économique du groupe serait stimulée dans l'année à venir, grâce aux nombreuses mises à jour figurant dans son pipeline, parmi lesquelles Windows 8 et la dernière version d'Office.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité