Microsoft multiplie les initiatives pour contrer Google

Dépassé par Google dans les services en lignes, et donc les rentrées publicitaires afférentes, Microsoft tente de réagir. Le groupe de Redmond entend ainsi s'appuyer davantage sur AdCenter, son offre de gestion de campagnes, et aurait même envisagé une alliance avec Yahoo.

(Mai 2006) - Google, ennemi numéro un. Cela pourrait être un des axiomes guidant Microsoft tant le tentaculaire moteur de recherche inquiète le géant du logiciel. Dernier épisode en date dans la lutte que se livrent les deux concurrents, une rumeur rapportée par le Wall Street journal faisant état de négociations en vue d'un rapprochement entre Microsoft et Yahoo. Si cette initiative n'a pas été commentée par les intéressés, elle n'en demeure pas moins crédible et résonne comme un écho à la tentative avortée du groupe de Redmond de prendre une participation dans AOL. Sur le point de rentrer dans le capital du moteur filiale de Time Warner pour asseoir sa présence sur les recherches en ligne, Microsoft avait été coiffé au poteau par Google. Ce dernier s'était offert 5 % d'AOL pour un Md$. Le marché de la recherche en ligne draine des recettes publicitaires gigantesques. En témoigne Google qui, s'accaparant la majorité des parts de marché, voit ses revenus et, surtout, la valeur de son titre, régulièrement bondir. Dans le même temps, les actionnaires de Microsoft aimeraient que le cours de l'action décolle pour de bon. Pour ce faire, Microsoft lorgne de plus en plus vers les services hébergés, générateurs de trafic et donc de rentrées publicitaires. C'est dans cette optique que s'inscrivent les discussions qui auraient été nouées avec Yahoo depuis plus d'un an. Si le WSJ précise qu'elles sont actuellement au point mort, elles n'en conserveraient pas moins les faveurs de dirigeants des deux groupes. Les détails n'en ont pas été révélés mais il semblerait que Microsoft ait envisagé de céder MSN à Yahoo en échange d'une prise de participation minoritaire dans le moteur. L'objectif est clair : contrer frontalement Google. Toujours dans l'optique d'accroître ses recettes publicitaires, et de ravir en partie celles de Google, Microsoft vient d'annoncer qu'il basculait l'intégralité de ses liens sponsorisés vers sa propre plateforme de publicité en ligne, AdCenter. Le groupe de Redmond s'appuyait jusqu'alors sur la régie Overture, de Yahoo, et n'avait lancé AdCenter qu'en France et à Singapour, ainsi qu'auprès de 6000 clients de test américains. Désormais, c'est l'intégralité des activités publicitaires du géant qui passeront par son service. Et Microsoft voit grand : le groupe ne se prévoit pas seulement de couvrir la réclame liée aux recherches en ligne, mais envisage également de glisser des publicités dans les emails, les applications mobiles, voire jusque dans le monde vidéoludique de sa console XBox.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité