Pour HP, l'avenir de WebOS passe par l'open source

Hewlett-Packard a décidé que l'avenir de WebOS sera l'Open Source. La multinationale ouvre le système d'exploitation mobile acheté avec Palm pour 1,2 milliard de dollars au printemps 2010, ainsi que le framework de développement ENYO. HP continuera d'investir dans la plateforme et espère que la communauté Open Source aidera à accélérer son développement. Selon le PDG de la société Meg Whitman, « WebOS est la seule plateforme conçue à la base pour le mobile, le cloud et les périphériques ».

Trop tard ?

Pour HP, qui pourrait lancer des portables équipés de la plateforme, l'enjeu est de mettre en place un écosystème intéressant pour le marché, en d'autres termes de séduire les développeurs pour qu'ils créent des applications WebOS, voire des fabricants pour qu'ils l'emploient sur leurs terminaux. Le mouvement semble toutefois un peu tardif. En effet, les fabricants ont déjà un système d'exploitation Open Source à disposition avec Android, qui est déjà doté d'un écosystème d'apps. Quant aux développeurs, il sera difficile de les convaincre de créer des applications pour Web OS face à la concurrence d'iOS, d'Android et peut-être de Windows Phone, qui leur donnent accès à une audience bien plus large.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité