2 000 recrutements chez Oracle pour l'activité cloud

Le recrutement de 2000 personnes supplémentaires permettra à Oracle d'accroître les revenus de sa division cloud. (Crédit : Flickr)

Le recrutement de 2000 personnes supplémentaires permettra à Oracle d'accroître les revenus de sa division cloud. (Crédit : Flickr)

Oracle lance une vaste de campagne de recrutements visant à faire progresser davantage ses activités cloud, nous apprend l'agence de presse Reuters. Dans ce but, 2 000 embauches viendront renforcer les centres de calcul de l'éditeur aux Etats-Unis, en Inde ainsi que dans une vingtaine d'autres zones géographiques, dont l'Europe.

Dans le cadre d'une stratégie visant à faire de lui l'un des principaux fournisseurs mondiaux de services cloud, Oracle lance une vaste campagne de recrutement au niveau mondial. Dans un entretien accordé à Reuters, le directeur de la division cloud de l'entreprise a en effet confirmé la mise en place d'un programme portant sur le recrutement de 2 000 collaborateurs supplémentaires au sein de cette activité. Ces embauches viendront renforcer les centres de développement logiciel d'Oracle à Seattle, dans la baie de San Francisco et en Inde, ainsi qu'à proximité de ses futurs centres de calcul, a précisé Don Johnson, vice-président exécutif de la division Cloud Infrastructure du fournisseur à l'agence de presse.  D'ici la fin de l'année prochaine, Oracle prévoit en effet d'ouvrir une vingtaine d'autres localisations dédiées au cloud qui viendront s'ajouter aux 16 emplacements actuellement existants.

D'autres sites axés sur cette technologie devraient également voir le jour au Chili, au Japon, en Afrique du Sud et aux Émirats arabes unis, ainsi qu'en Asie et en Europe. On ignore quelles seront les retombées de cette campagne de recrutement en Europe et en particulier en France. Rappelons que l'entreprise a pour habitude de recruter pour renforcer des activités à haute valeur ajoutée quitte à licencier dans celles qui ne seraient pas suffisamment rentables. C'est dans ce contexte que 300 salariés de la division stockage flash Pillar Data ont été licenciés à l'initiative de l'éditeur au cours de l'été dernier.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité