ADOC Solutions devient le premier revendeur d'ELO en France

Créé il y a 25 ans par Jean-Sébastien Wagner, ADOC Solutions s'est également implanté aux Etats-Unis en ouvrant des bureaux à Miami. Crédit photo : D.R.

Créé il y a 25 ans par Jean-Sébastien Wagner, ADOC Solutions s'est également implanté aux Etats-Unis en ouvrant des bureaux à Miami. Crédit photo : D.R.

Le rachat de l'intégrateur DMS ECM permet à son homologue ADOC Solutions de récupérer un parc de 100 entreprises utilisatrices des solutions documentaires d'ELO Digital Office.

Il y a un an, ADOC Solutions devenait revendeur des solutions de GED et de gestion de contenu d'ELO Digital Office. Pour accélérer la montée en puissance de cette activité, le prestaire IT et ISV nantais a fait l'acquisition de son homologue tourangeau DMS ECM. Dans l'Hexagone, ce dernier n'est autre que le principal partenaire de l'éditeur allemand, dont les offres sont d'ailleurs les seules qu'il intègre. Son parc de clients actifs compte une centaine d'entreprises, à travers lesquelles il a réalisé 700 K€ de chiffre d'affaires pour un effectif de six personnes en 2019.

Porter le chiffre d'affaires de DMS ECM à 1 M€

« Nous pouvons faire rapidement passer le chiffre d'affaires de DMS ECM à 1 M€ », indique Jean-Sébastien Wagner, le directeur général d'ADOC Solutions. Ce dernier a mené le rachat alors que la cible de l'opération était en plan de continuation. Il compte logiquement capitaliser sur le renforcement de son expertise autour des offres d'ELO Digital Office mais pas seulement. L'objectif du repreneur est aussi de placer les offres qui proviennent de son catalogue auprès des clients de DMS ECM en le faisant accompagner par ses équipes nantaises.

Couvrir toute la chaine de valeur du traitement du document

Créé en 1996, ADOC Solutions se focalisait initialement sur l'édition de logiciels de gestion documentaires. « Progressivement, nous sommes allés sur tous les maillons de la chaine de valeur du traitement du document », relate Sébastien Wagner, dont la société pèse aujourd'hui 3,1 M€ de chiffre d'affaires. Résultats, aujourd'hui la société propose aussi des prestations de numérisation et de captures de documents, d'archivage, de signature électronique ou encore de robotisation des processus métiers. La conclusion de son partenariat avec ELO Digital Office est intervenue alors qu'il avait besoin de rajouter à son offre de logiciels sur-mesure des outils plus packagés et personnalisables.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité