AMD lance enfin ses Ryzen 3

Les puces d'entrée de gamme Ryzen 3 d'AMD sont commercialisées depuis fin juillet.

Les puces d'entrée de gamme Ryzen 3 d'AMD sont commercialisées depuis fin juillet.

En proposant ses puces Ryzen 3 à un tarif légèrement plus abordable que les Core i3 d'Intel, AMD espère revenir sur le marché des PC d'entrée de gamme. Ne souhaitant plus être cantonnée au rôle de fournisseur bon marché la firme veut devenir une alternative solide à Intel. 

Pour le lancement commercial de ses Ryzen 3, AMD mise sur une stratégie classique : Attaquer les puces équivalentes chez Intel  - les Core i3 - en proposant des performances supérieures à un prix moindre. La firme vient de faire la même chose pour ses puces Ryzen 5 et 7, avec des résultats satisfaisants.

Il ne faut toutefois pas s'attendre à des différences de tarifs monstrueuses pour les Ryzen 3 1200 et 1300X. Comptez en moyenne une vingtaine d'euros de moins pour des performances estimées supérieures de 17% pour le premier et de 29% pour le second par rapport aux modèles équivalents chez Intel, les Core i3-7100 et Core i3-7300. Le Ryzen 3 1200 quadricoeur cadencé à 3,1 GHz est ainsi proposé par Cdiscount à 109,99 euros (contre 123,99 € pour le Core i3-7100) et le Ryzen 3 1300X, pourvu d'une fréquence de 3,5 GHz, à 134,99 euros (contre 155,50€ pour le Core i3-7300).

Tarifs et performances des puces AMD
Au regard de ce tableau, la stratégie d'AMD est claire : proposer plus de performance pour moins cher qu'Intel. (Crédit photo : AMD)

Il y a par ailleurs quelques différences techniques entre ces puces et leurs cousines plus haut de gamme. AMD a en effet rendu inactifs plusieurs coeurs de ses puces Ryzen 5 et 7 et réduit leur fréquence pour composer sa gamme Ryzen 3. Ces dernières restent toutefois overclockables pour gagner en performances.

AMD espère logiquement que sa stratégie va porter ses fruits et lui permettre d'écouler rapidement ses puces Ryzen 3 sur le marché. « Les prix sont fixés pour séduire des personnes plus regardantes sur les tarifs », explique Jim Anderson, vice-président d'AMD en charge des activités Computing et Graphics de la firme. Il espère ainsi en vendre des « volume significatifs ».

AMD vise de gros volumes de ventes

Si les Ryzen 3 souffrent d'un déficit de performance par rapport à leurs cousins haut de gamme, Jim Anderson estime que la base de clients pour ses puces entrée de gamme est bien plus grande que pour les modèles plus performants. « Nous anticipons des volumes de ventes bien supérieures pour les Ryzen 3 », résume-t-il.

Comme les autres puces d'AMD, ces derniers seront proposés avec le socket AM4 permettant de s'adapter à trois chipset différents : le X370 pour les machines haut de gamme, le B350 pour le milieu de gamme et le A320 pour les PC petit budget. Autre atout, AMD va proposer ses solutions de refroidissement Wraith Stealth avec les Ryzen 3.

Se trouver une nouvelle place dans les coeur des utilisateurs

En misant sur le volume avec ces puces petit budget, AMD souhaite étendre sa base d'utilisateurs. L'entrée de gamme reste le marché traditionnel de la société qui s'est vu cantonner au rôle de fournisseur bon marché plutôt qu'une alternative solide à Intel à cause du manque de compétitivité de ses précédents modèles. Pour l'instant, AMD continuera de commercialiser ses puces A12, A10, A8 et autres Athlon pour les machines d'entrée de gamme. Si les Ryzen 3 s'avèrent au niveau, elles pourraient permettre à AMD de retrouver une place chez les utilisateurs qui ne souhaitent pas débourser des sommes mirobolantes pour leurs machines. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité