AMD : Les puces Carrizo sortiront au 2e trimestre 2015

Dans un contexte où le marché PC redresse la tête après de longs trimestres de déclin, AMD s'apprête à dégainer ses puces Carrizo. La société espère séduire ses partenaires constructeurs avec un design de carte mère qui s'adapte à des ordinateurs de toutes tailles.

AMD compte beaucoup sur ses nouvelles puces Carrizo, attendues dans le courant du deuxième trimestre, afin de reprendre des parts sur le marché PC. Une volonté qui émane directement de Lisa Su, la CEO du concepteur de puces, à l'occasion de la présentation des résultats de la société mardi.

Les puces AMD sont en grande partie utilisées dans les ordinateurs portables et de bureau d'entrée de gamme, et le marché PC constitue toujours la plus grande source de revenus de l'entreprise. Mais les faibles livraisons de puces ont pénalisé les bénéfices d'AMD pour son dernier trimestre 2014. Les revenus se sont tassés à 1,24 milliard de dollars, en baisse par rapport au 1,59 milliard dégagé à même époque l'année dernière. Quant au résultat net, il est ressorti dans le rouge avec une perte de 364 millions de dollars contre une perte de 403 millions de dollars un an avant.

Les revenus pour le segment Computing et Graphics, comprenant les puces pour ordinateurs portables et fixes, ont été de 662 millions de dollars, en chute par rapport aux 888 millions enregistrés l'année dernière. Il est donc temps pour AMD de trouver un nouveau souffle. La puce Carrizo, basé sur le coeur CPU Excavator, fera probablement mieux que son prédécesseur, Kaveri, qui a été lancé « au mauvais moment », aux dires de Dean McCarron, analyste chez Mercury Research. « Le marché PC était entré dans une phase de déclin et c'est le moment qu'ils ont choisi pour lancer la puce. Cela a pour le moins été un mauvais timing ».

Avec Carrizo, AMD espère réduire le coût des PC conçus par ses partenaires

Sur les dernières années, AMD a fait évoluer son modèle économique et ses revenus ont moins reposé sur les puces pour ordinateurs portables et de bureau. La société a essayé de générer davantage de chiffre d'affaires avec ses puces graphiques et personnalisées, avec quelques succès. Elle s'est notamment spécialisée sur les processeurs utilisés par Microsoft dans sa Xbox One ou par Sony sur sa Playstation 4. Mais « le marché PC reste important et Carrizo est en meilleure position que les précédentes puces pour le capter », a indiqué Lisa Su. « En tout, on atteint 300 millions d'unités, c'est un gros marché. Nous pouvons améliorer notre façon de faire pour nous assurer que nos produits lancés en 2015 seront forts ».

AMD espère mettre plus de puces Carrizo dans les ordinateurs portables, grâce à une nouvelle approche de conception au travers de laquelle il fournira simplement aux fabricants de PC un design de carte mère utilisable dans des ordinateurs portables de toutes tailles. La société espère que cette approche leur permettra aussi d'utiliser une large gamme de puces Carrizo, tout en réduisant le coût de conception de leurs PC. Le plus grands client d'AMD est HP, tandis que d'autres l'ont petit à petit laisser tomber pour équiper leurs ordinateurs portables.

A mesure que le marché PC se stabilise, il pourra de nouveau être dans le viseur d'AMD mais ne changera pas pour autant le projet de la société de générer des revenus en provenance d'autres marchés. Avec les PC qui deviennent de moins en moins chers et les livraisons qui ne progressent plus autant qu'avant, AMD devra mobiliser ses ressources limitées sur des marchés dont la croissance est plus rapide. « Il se passe la même chose du côté d'Intel. On entre dans une phase stable de remplacement de PC », indique Dean McCarron. « Il s'agit d'un marché constant dont la croissance n'est pas forte mais dont le volume de ventes est significatif ».

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité