Annuels Groupe Open : la baisse d'effectif a coûté 7 M€ de revenus en 2019

L'effectif productif total de Groupe Open est remonté à 3 444 membres au 31 ddécembre dernier. Illustration : D.R.

L'effectif productif total de Groupe Open est remonté à 3 444 membres au 31 ddécembre dernier. Illustration : D.R.

Le chiffre d'affaires annuel de Groupe Open a reculé de 3,9% l'an dernier, en bonne partie sous l'effet d'une recul de l'effectif productif.

Groupe Open a réalisé un exercice 2019 décevant sur un marché français du conseil et des services dont la croissance a pourtant été évaluée à +3,1% (source : Syntec Numérique). L'an dernier, L'ESN a dégagé 303,9 M€ de chiffre d'affaires, soit 3,9% de moins qu'en 2018. Ce résultat tient notamment à la baisse du recours à la sous-traitance qu'elle s'est imposée pour se mettre en conformité avec la législation française. Il en a découlé un manque de main d'oeuvre qui lui a fait perdre 7,1 M€ de revenus sur l'année. Sans ce déficit de collaborateurs, la baisse des facturations aurait été limitée à 1,9%. De son côté, l'effet calendaire défavorable de l'année 2019 lui a coûté 0,4 point de croissance.

Une nouvelle politique RH qui commence à payer

Pour redresser la barre, Groupe Open a engagé une refonte de sa politique RH depuis la fin 2018. Les bénéfices de cette action ont commencé à se faire véritablement sentir au cours du second semestre de l'année passée. Passé de 3 593 à 3 427 personnes entre fin décembre 2018 et fin septembre 2019, l'effectif productif total de l'ESN est en effet remonté à 3 444 membres au 31 décembre dernier. « Les effets des actions déjà déployées, relatives à l'effectif productif et au taux d'occupation, permettent d'obtenir la visibilité d'une forte amélioration des résultats 2020 par rapport à ceux de 2019 », indique le groupe par voie de communiqué de presse.

35% du CA provient de la banque/finance/assurance

Groupe Open tire la plus grande partie de ses revenus des projets qu'elle mène dans le secteur de la banque/finance/assurance (35% du chiffre d'affaires en 2019). Les secteurs Energie, Services & Transports, et Secteur public représentent respectivement 15%, 15% et 14% de ses facturations. Son activité Agences Digitales et Solutions est au moins l'un de ses pôles les plus performants avec un chiffre d'affaires en hausse de 20% à 20 M€ en 2019.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité