Apple Italie obligée de payer 318M€ au fisc italien

Apple a régler la somme de 318 millions d'euros pour solder une affaire de fraude fiscale en Italie. (crédit : D.R.)

Apple a régler la somme de 318 millions d'euros pour solder une affaire de fraude fiscale en Italie. (crédit : D.R.)

Pour mettre un terme à une enquête pour fraude fiscale, la filiale italienne d'Apple a accepté de verser 318 millions d'euros aux Impôts. Une décision qui intervient au moment où l'Europe met un coup d'accélérateur aux procédures lancées pour lutter contre la fraude et l'optimisation fiscale.

Les services fiscaux italiens ont attrapé un gros poisson. Accusée par le fisc italien de ne pas avoir payé l'impôt sur ses revenus de 2008 à 2013, Apple Italie a préféré, après plusieurs mois de négociation, régler la somme de 318 millions d'euros afin de mettre un terme à la procédure. La filiale italienne de la firme à la pomme s'en sort « plutôt bien », car selon le quotidien La Repubblica, la société risquait de devoir une somme beaucoup plus importante, à savoir 880 millions d'euros.

Cette décision intervient quelques mois après le lancement par la commission européenne d'une enquête sur les accords passés par Apple mais également Amazon, pour établir le légalité des remises fiscales acquises par ces entreprises en Irlande et au Luxembourg. Et quelques jours après que le CEO d'Apple, Tim Cook, soit monté au créneau dans l'émission américaine 60 Minutes en qualifiant de « foutaises politiciennes » les accusations d'optimisation fiscale portées à l'encontre de sa société.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité